Les Franciliens se pressent déjà d’emménager autour des futures gares du Grand Paris Express – Construction



Vue de Pont de Sèvres

Vue de Pont de Sèvres

Vue de Pont de Sèvres (©AFP)

La population autour des futures gares du Grand Paris Express a augmenté plus vite que dans l’ensemble de la métropole du Grand Paris. De nombreux projets urbains en sont à l’origine.

(BFM Immo) – Les 68 quartiers autour des futures gares du Grand Paris Express attirent les Franciliens. Une étude de l’Apur, l’Atelier parisien d’urbanisme, montre que ces quartiers accueillent 1,45 million d’habitants en 2015, soit 21% de la population de la métropole du Grand Paris. Et ce “sur 13.280 hectares, c’est-à-dire seulement l’équivalent de 16% de son territoire”, précise l’étude. Chaque quartier de gare compte en moyenne 23.200 habitants.

Dans ces 68 quartiers, la population a progressé de 3% entre 2010 et 2015. Alors que la hausse n’est que de 1% pour l’ensemble de la métropole du Grand Paris. Sans surprise, l’Apur constate que “la population a fortement augmenté (plus de 10 %) dans les quartiers de gare ayant bénéficié d’un rythme de construction accru entre 2008 et 2012”.

Forte dynamique de construction

Plusieurs de ces quartiers sont situés sur la ligne 15 sud, qui sera une des premières mises en service en 2024-2025. “Parmi les quartiers de la ligne 15 sud, Pont de Sèvres, Fort d’Issy — Vanves – Clamart, Issy RER sont les trois quartiers qui ont connu la plus forte dynamique de construction entre 2008 et 2012 et par conséquent la plus forte progression du nombre d’habitants entre 2010 et 2015”, explique l’Apur. De grands projets urbains ont été lancés depuis le début des années 2000 comme la ZAC Seguin-Rives de Seine dans le quartier de Pont de Sèvres, le développement urbain le long des quais de Seine à Issy RER, l’aménagement de l’éco quartier du Fort d’Issy dans le quartier du même nom. Sur la ligne 15 Est, quatre quartiers sortent du lot. Il s’agit de Saint-Denis Pleyel, Stade de France, Mairie d’Aubervilliers et Rosny Bois Perrier. Saint Denis Pleyel et Stade de France sont des quartiers qui ont fortement muté, avec en particulier la construction du futur Village Olympique.

Dans le quartier de Massy-Palaiseau (ligne 18), plus de 3.300 nouveaux permis de construire ont été délivrés en 5 ans. Ce qui en fait le quartier où les nouvelles constructions sont les plus nombreuses. “Sa population a augmenté de plus 40 % pour atteindre en 2015, 18 500 habitants”, constate l’Apur, qui ajoute : “Inversement, le quartier des Grésillons a vu sa population baisser entre 2010 et 2015 (baisse supérieure à moins 5 %). Le rythme de construction dans ce quartier a été plus modéré et il a été concerné par un projet de renouvellement urbain où de nombreuses démolitions ont eu lieu et vont se poursuivre”.





Source

Leave a Reply