Le groupement mené par Demathieu Bard Immobilier remporte une opération mixte de 60 000 m² à Palaiseau 1

Le groupement mené par Demathieu Bard Immobilier remporte une opération mixte de 60 000 m² à Palaiseau


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


La maquette de l’îlot C1.4, l’un des quatre îlots du Central.
© Demathieu Bard Immobilier, Pitch Promotion, Sogeprom, 3F

L’EPA Paris-Saclay est entré en discussion exclusive avec le groupement d’opérateurs Demathieu Bard Immobilier (mandataire), Pitch Promotion, Sogeprom et 3F pour la réalisation du programme urbain mixte « Le Central », au sein du quartier de l’Ecole polytechnique, à Palaiseau (91), à la suite de la consultation portant sur les lots C1.4, C15a, C1.6 et C1.7 de la ZAC. Le groupement réalisera un « programme mixte et ambitieux », composé de 43 000 m² SDP de logements familiaux, soit environ 615 logements de 70 m² SDP moyen minimum, 16 000 m² SDP de bureaux de laboratoires et d’espaces « techtiaires » destinés à accueillir les entreprises et notamment les start-up MedTech du cluster, 2 700 m² SDP de commerces et de services de proximité, ainsi que 600 m² SDP de locaux municipaux destinés à la ville de Palaiseau.

Deux autres groupements étaient en lice, menés respectivement par Ogic (mandataire) avec Emerige, et Kaufman et Broad (mandataire) avec Adim. Le choix s’est effectué en concertation avec la Ville de Palaiseau et la Communauté d’agglomération Paris-Saclay. L’ensemble du programme doit être livré d’ici fin 2026, avec un début des livraisons en 2024-2025 pour la première phase.

Le groupement d’opérateurs, mené par Demathieu Bard Immobilier, est associé à six architectes (Baumschlager Eberle en tant que coordinateur, Martin Duplantier, Nunc, Anne Demians, Hardel Le Biha, Barrault Pressaco) et deux paysagistes (D’ici là, Base). Le projet du lauréat propose des rez-de-chaussée actifs et transparents permettant d’animer l’espace public, des logements spacieux et lumineux, des espaces communs sur chacun des immeubles, des matériaux de qualité et biosourcés, des espaces extérieurs en cœur d’îlots en pleine terre et perméables, des toitures et terrasses communes sur les failles permettant d’accueillir les usages du quotidien, etc.

Des planchers de réemploi

« Nous avons souhaité être exigeant pour chacun des critères, car il en va de l’harmonie générale du projet, de sa cohérence, et de sa bonne intégration dans le paysage palaisien. C’est le visage d’un nouveau quartier de notre ville que nous dessinons aujourd’hui » explique Grégoire de Lasteyrie, maire de Palaiseau.

Conformément aux exigences de l’EPA Paris-Saclay, en vue des ambitions du plan de transition écologique de Palaiseau qui sera adopté dans l’année notamment, le projet de construction porte une forte valeur environnementale et développe de nombreuses innovations. Ainsi, le programme de logements comptera en superstructure une part majoritaire de bois, les bureaux et espaces « techtiaires », permettant l’accueil de laboratoires et de charges lourdes, utiliseront des planchers de ré-emploi.

Ces moyens, combinés aux performances de l’enveloppe et aux solutions innovantes d’approvisionnement en énergie, permettront d’atteindre le niveau E3C1-30 % du label E+C- et d’obtenir les certifications NF HQE de niveau excellent. Les performances carbone et l’utilisation du bois dans la construction s’inscrivent dans la lignée de l’engagement pris par l’EPA Paris-Saclay en tant que signataire du Pacte Bois Biosourcés en novembre dernier.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…