10 astuces de pros pour une meilleure isolation acoustique

10 astuces de pros pour une meilleure isolation acoustique

En appartement, les nuisances sonores peuvent vite devenir un cauchemar, qu’elles viennent des voisins de palier, du dessus, du dessous ou même de la rue. Il est donc essentiel de les prendre en compte au moment d’acquérir un nouveau bien, et surtout lors de sa rénovation. Pour vous aider à protéger un logement du bruit, nous avons regroupé les astuces de plusieurs professionnels, qui ont fait de l’isolation phonique l’un des principaux objectifs de leur chantier.

NEVA Architecture Intérieure – Interior Design
1. Des granulés soufflés
Lors de la rénovation de ce 36 m² parisien, menée par l’architecte d’intérieur Margaux Carnevali de Neva Architecture Intérieure, une isolation en granulés soufflés a été intégrée entre les lambourdes, sous la nouvelle chape, pour réduire les nuisances acoustiques entre les étages. Les granulés isolants constitués de fibres de cellulose améliorent tant les propriétés isolantes d’une dalle en béton comme celles d’un plancher en poutre de bois. Elles sont également très performantes pour l’isolation acoustique.

Découvrez l’ensemble de cette rénovation

Laura Loustau
2. De la laine de roche et du Placo phonique
Dans ce studio parisien de 18 m², l’architecte d’intérieur Laura Loustau n’a pas négligé l’isolation phonique. Tous les murs ont été traités avec une solution thermique et acoustique : du Placo phonique contenant une épaisseur de laine de roche. Fabriqué à partir d’un matériau naturel issu de l’activité volcanique, la laine de roche est un isolant reconnu tant au niveau thermique qu’acoustique.

Une attention particulière a été portée au lit en alcôve pour créer comme un cocon au calme. Au lieu de se contenter d’une simple menuiserie, la professionnelle a préféré la doubler par des cloisons en Placo de sept centimètres d’épaisseur.

Découvrez l’ensemble de cette rénovation

Emilie Melin architecte DPLG
Emilie Melin architecte DPLG
3. Du liège
Les murs et les plafonds n’ont pas été les seuls éléments de cet appartement à se doter d’une nouvelle couche isolante. L’architecte Emilie Melin et le maître d’œuvre Maxime Gaffory, de Mon Concept Habitation, ont également choisi de rénover les sols avec un parquet en chêne massif, posé sur une sous-couche isolante en liège de 0,5 centimètre. Au total, sur les dix semaines qu’ont durées les travaux, deux ont été entièrement consacrées à l’isolation des lieux pour un résultat efficace.

Découvrez l’ensemble de cette rénovation

Mon Concept Habitation
Dans cet autre chantier, un espace de 30 m² en combles, Maxime Gaffory a également privilégié le liège pour isoler les sols. Un ragréage fibré de type P3 a été coulé puis recouvert de liège en rouleau de 0,3 centimètre d’épaisseur pour l’isolation thermique et phonique. Enfin, un plancher en chêne contrecollé a été posé sur l’ensemble.

Découvrez l’ensemble de cette rénovation

Lagom architectes
4. Des doubles vitrages
Outre les sols, murs et plafond, l’isolation des appartements et autres logements passe aussi par les fenêtres, notamment en ville où les nuisances sonores en provenance de l’extérieur peuvent être importantes. Dans ces anciennes chambres de service muées en appartement, les architectes Déborah Calfond Bettan et Avinoam Bettan, de Lagom architectes, ont ainsi changé toutes les fenêtres par des doubles vitrages performants acoustiquement et thermiquement, en plus d’un doublage des murs avec 10 centimètres de laine de roche.
Lagom architectes
5. Des billes de polystyrène
Dans le même appartement, les planchers ont aussi été refaits avec une meilleure protection anti-bruit. L’ancien sol a été déposé et les lambourdes ont été remplies de billes de polystyrène, considérées comme une bonne isolation thermique et acoustique par les deux professionnels. Un plancher intermédiaire en OSB a ensuite été créé et un parquet contrecollé en chêne collé dessus. Souvent recyclées, les billes de polystyrène permettent d’isoler thermiquement et acoutisquement aussi bien les murs creux que les planchers, les combles et les tuyaux.

Découvrez l’ensemble de la rénovation

Julien CLAPOT
6. Un rideau aux propriétés acoustiques
Certains tissus bénéficient d’une technologie spécifique qui leur confère un pouvoir d’absorption du son, pour un meilleur confort sonore. C’est cette solution qui a été choisie pour fermer l’ouverture arrondie de la chambre, dans ce deux-pièces sous les toits de Paris. L’architecte d’intérieur Olivier Bourdon a en effet opté pour ce rideau noir, très occultant, doté de propriétés d’isolant acoustique. Il fluidifie aussi le passage entre les deux pièces.

Découvrez l’ensemble de la rénovation

Agence OSSIBUS
7. Un mélange savant de matériaux
L’isolation phonique a été le leitmotiv de la rénovation de ce
112 m² situé en plein centre de Bordeaux. Pas moins de quatre matériaux différents ont été posés sur le sol, sur une épaisseur de sept centimètres, pour absorber au mieux les fréquences sonores. Le pitchpin d’origine a ainsi été recouvert de panneaux de laine de roche rigides aux propriétés acoustiques renforcées, sur lesquels un plancher en OSB a été installé. Les lames ont été jointes au silicone pour ne pas se désolidariser et grincer. Enfin, une feutrine acoustique a été ajoutée sous la nouvelle finition en chêne contrecollé. Selon l’architecte d’intérieur Laure Guiroy, de l’Agence OSSIBUS, qui a mené la rénovation, l’épaisseur et le mélange de matériaux sont les clefs du traitement acoustique car l’effet de masse stoppe les sons et, plus les densités de matériaux varient, mieux les fréquences sonores sont absorbées.

Découvrez l’ensemble de la rénovation


CANDICE BRUNY
8. De la laine sur du Fenix
Ce couloir/entrée sépare les pièces de nuits des espaces jours d’un trois-pièces lyonnais. L’architecte d’intérieur
Candice Bruny a donc cherché une solution d’isolation acoustique pour que la zone puisse faire tampon entre les deux espaces. Les grands rangements réalisés en Fenix et en laiton brossé ont ainsi été recouverts d’un élégant revêtement en laine grise pour offrir de meilleures performances acoustiques.

Découvrez l’ensemble de la rénovation


Aurélien Vivier
9. Un faux plafond
La pose d’un faux plafond est une autre solution pour changer la vie des habitants dans un environnement bruyant. Comme pour les murs, une laine minérale ou naturelle est alors posée entre la dalle et les plaques de Placo, pour isoler efficacement le logement des bruits. C’est une des solutions choisies par Jean-Claude Ladovic pour isoler phoniquement ce 86 m² en rez-de-chaussée. La zone salon se distingue ainsi par le faux plafond, à 2,8 mètres de hauteur, qui assure l’isolation acoustique de la pièce.

Découvrez l’ensemble de la rénovation

Raphaëlle Soleil


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…