15 îlots de cuisine avec table

15 îlots de cuisine avec table

15 îlots de cuisine avec table 1

L’îlot de cuisine, ce monolithe apparu en même temps que les cuisines ouvertes, est un fantastique meuble multifonction. Plan de travail, rangements, bar, bibliothèque, il assume sans faillir toutes ces fonctions, parfois conjointement. Bien conçu, il peut également remplacer la table de cuisine et celle de la salle à manger à la fois. Conséquence : un gain de place incroyable et une mise en valeur très esthétique de votre grande pièce à vivre. Voici 15 coins repas aménagés autour d’un îlot de cuisine et le décryptage de leurs atouts.

Roberta Becherucci – Cuisines et Décoration
1. En escalier
À Paris, dans une cuisine de Roberta Becherucci – Cuisines et Décoration, cet îlot en I opère un décrochement pour isoler la zone de préparation de celle des repas.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Les matériaux se coordonnent admirablement tout en délimitant soigneusement les espaces et leurs fonctions. Le bois est plus chaleureux à table, et le plan de travail, plus hygiénique. Les chaises fédèrent habilement les coloris.

Alexander White
2. Marche à la suédoise
Autre îlot en escalier dans cette cuisine de Stockholm, d’Alexander White. Davantage en T qu’en I, il réserve une petite partie plan de travail accessible par le côté droit. La plus grande partie est réservée à la table à manger.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? La configuration fait la part belle aux repas : sept confortables places assises et une desserte en prime ! À retenir pour un style scandinave très en vogue : les chaises dépareillées en bois clair.

Arzel Studio
3. Le T
L’îlot de cette cuisine par Arzel Studio est également conçu en T. La petite partie perpendiculaire est consacrée à la préparation tandis que le long linéaire joue le rôle d’espace repas .

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? En contrebas du plan de travail, le coin repas peut utiliser des assises « normales » et non surélevées.

Trouvez un concepteur de cuisine sur Houzz

Mon Concept Habitation
4. Ligne droite
Dans cette très grande cuisine parisienne, de Mon Concept Habitation, le grand îlot de cuisine avec table en I sert à partager la pièce en deux zones. Une partie est réservée à la préparation, et l’autre, en prolongement, au coin repas.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Le plan sans presque de démarcation physique rappelle les façades blanches des meubles de cuisine. Cela apporte beaucoup de fluidité à l’ensemble.

blackStones
5. La ligne version small
Dans cet autre appartement parisien, de l’agence blackStones, où la place est plus limitée, ce type d’îlot en I juxtapose les fonctions repas et préparation.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Ce type d’aménagement fonctionne si l’on se contente de proportions plus modestes.

Comment placer un îlot de cuisine ?

FUTUR INTERIEUR
6. Comme au bar
Pour créer une mini-crédence derrière une zone de préparation ou de cuisson, il est intéressant d’équiper l’îlot d’un comptoir, comme dans cette cuisine de Futur Interieur. Cette configuration très conviviale s’inspire de celle que l’on trouve dans les bars.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Ici, le bar qui occupe toute la longueur de l’îlot est en bois. Il humanise immédiatement une cuisine blanche quasi chirurgicale.

Annie Mazuy
7. Grand T
Pour occuper l’espace dans une grande pièce à vivre épurée, il est possible d’envisager un îlot en T comme dans cette cuisine lyonnaise d’Annie Mazuy. Ici, une « table » prend appui à angle droit au-dessus de l’îlot. Le petit décrochage délimite bien les zones.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Grâce au jeu des matériaux : la table en bois reprend le matériau du plan de travail et réchauffe l’îlot de couleur noire, dont la teinte est reprise dans le piètement de la table et les tabourets.

Lichelle Silvestry Interiors
8. Transformation en douceur
Dans cet appartement parisien de Lichelle Silvestry Interiors, l’îlot a été envisagé comme un plan de travail dénué des fonctions lavage ou cuisson. À l’heure des repas, cela lui permet de se transformer en table « mange debout » conviviale et contemporaine.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Ce type d’îlot permet de conserver le plan à l’ancienne de la cuisine traditionnelle. Il réserve une large place centrale au coin repas tout en le modernisant avec les chaises bar.

Atelier Jean Architectes
9. Comme au snack
Repéré à Paris dans un projet de l’Atelier Jean Architectes, voici une autre manière d’équiper un îlot d’un plan bar. Cela ressemble d’ailleurs plus à ce que l’on voit dans les snacks. Ce type de surélévation est pratique pour dissimuler légèrement la cuisine depuis l’espace de vie.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Cette tablette est idéale pour prendre un verre ou son petit déjeuner, mais il faudra prévoir une vraie table pour les repas en famille.

Boclaud Architecture
10. En rang d’oignons
Dans cette cuisine de Paris, pensée par Boclaud Architecture, on peut voir l’un des plans d’îlot les plus retenus. Côté cuisine, il comporte des placards et fait office de plan de travail. Côté salon, il sert à déjeuner face à la cuisine.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Le caisson de l’îlot est en retrait, ce qui lui permet d’accueillir des tabourets de bar. L’ensemble est symétrique, épuré et architectural.

Tendances : Quel avenir pour l’îlot de cuisine ?

Luigi Rosselli Architects
11. Un brin de fantaisie
À Sydney, dans cette cuisine de Luigi Rosselli Architects,on garde l’idée d’un renfoncement du caisson de l’îlot au niveau du passage de jambes, mais sur un seul des côtés. Pour rendre l’ensemble plus vivant et convivial, l’autre côté a été équipé d’une bibliothèque.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Cette bibliothèque intègre parfaitement l’îlot dans la pièce salon qui s’étend derrière. Les trois tabourets jaunes apportent également une touche de fantaisie.

Raison Home – Murphy TAILLY
12. Déjeuner en L
Cet îlot, aménagé dans un appartement lyonnais par Raison Home – Murphy TAILLY, a quant à lui privilégié un espace repas en L. Les bords du plan de travail sont en porte-à-faux, légèrement plus bas que le plan de travail, pour permettre d’y loger des assises tout en délimitant bien les espaces.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Le retrait entre l’espace repas et l’îlot permet d’utilisation de chaises, plus confortables pour dîner que les tabourets de bar.

Marie DUMORA
13. Double face
Ce petit îlot bordelais, de Marie Dumora, a été conçu pour pouvoir y déjeuner des deux côtés. En témoigne le plan de travail qui déborde de part et d’autre. Évidemment, côté cuisine, on a limité ce débord pour pouvoir utiliser plus facilement les placards dissimulés par l’îlot.

Pourquoi cela fonctionne-t-il ? Un plan à retenir quand la place fait défaut et que l’on veut manger à quatre de façon aussi conviviale que sur une table.

Bjørn Buchholz
14. Raser le mur
Souvent, l’îlot se campe fièrement au centre d’une pièce. Mais ici, à Cologne, en Allemagne, dans ce projet de Bjørn Buchholz, on lui a imposé une étrange disposition le long d’un mur. En réalité, cette cuisine est très petite, en forme de couloir. À droite de l’îlot se place le second linéaire. Il n’y avait aucune place pour l’espace repas, sauf à se servir du bord de l’îlot. Astucieux !

Pourquoi cela fonctionne-t-il ?
Le banc permet de se serrer au maximum quand arrive un convive supplémentaire. C’est une formidable disposition pour une cuisine tout en longueur.

mo+ architekten


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…