15 lits en alcôve optimisent les mètres carrés 1

15 lits en alcôve optimisent les mètres carrés


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Alors que nous sommes à la recherche de plus de bien-être dans les intérieurs, la chambre prend davantage d’importance pour tout ce qu’elle apporte en termes de relaxation et d’intimité. À tel point que même les propriétaires de studios renoncent au fameux canapé-lit pour créer un véritable coin nuit dans leurs logements. Perte de place direz-vous ? Pourtant, le coin nuit, s’il est bien aménagé, peut permettre une meilleure optimisation de l’espace via l’intégration de nombreux rangements supplémentaires, mais pas uniquement. Découvrez ci-dessous, des aménagements qui, en plus de servir de coin nuit cosy, ont été pensés par des professionnels pour avoir un second usage bien précis.

Atelier Laura Levadoux
Atelier Laura Levadoux
Délimiter l’entrée. Inexistante avant la rénovation de ce studio de 18 m², l’entrée est désormais bien marquée grâce à l’intervention de l’Atelier Laura Levadoux. Une structure autoportante en pin, fabriquée sur mesure par un menuisier accueille un lit confortable de 200 x 200 cm d’un côté, et un dressing de 60 cm de profondeur de l’autre, qui sert aussi de démarcation pour le coin entrée. À cela s’ajoutent deux aménagements très astucieux : un rangement pour les skis (puisque le studio est situé à la montagne), qui s’enfonce sous l’estrade dans la partie basse du placard, et des rangements supplémentaires discrètement placés dans les marches qui permettent d’accéder au coin nuit.
NID’ARCHITECTURES
NID’ARCHITECTURES
Délimiter plusieurs espaces. Pour optimiser ce 30 m², l’architecte d’intérieur Audrey Goutin, de l’agence Nid’Architectures, a proposé d’aménager un coin nuit façon perchoir au centre de la pièce, comprenant un dressing et un couchage de 160 x 200 cm. Installé entre l’entrée, à gauche, et la cuisine, à droite, il permet notamment de délimiter les différents espaces du petit appartement. Par ailleurs, toute sa profondeur a été aménagée en zone de rangement : une première partie accessible facilement pour les affaires quotidiennes et un espace plus en profondeur pour les affaires utilisées moins souvent.

Trouvez un architecte d’intérieur près de chez vous sur Houzz

Olivier Olindo Architecte
Olivier Olindo Architecte
Adosser la cuisine. Cette structure a été dessinée par l’architecte Olivier Olindo pour tirer le meilleur parti de ce studio de 28 m². Sous le lit de 140 x 210 cm se cachent une partie dressing composée d’une penderie, d’une commode et un espace pour les accessoires plus encombrants, tel un vélo d’appartement ou un aspirateur. Le tout est monté sur roulettes pour une meilleure accessibilité. Mais l’aménagement sert aussi de support au linéaire de cuisine de 1,40 mètre, placé le long du lit en contrebas de l’estrade. La teinte blanche de cette dernière se fond avec la structure du lit.
ARCHITECT + DESIGNER
ARCHITECT + DESIGNER
Créer un sas entre l’entrée et la pièce de vie. Cet appartement de 30 m² a été parfaitement optimisé par l’architecte Katarina Mijic, qui est même parvenue à y aménager un vrai coin nuit séparé. Il s’installe face à la porte d’entrée, en contre-jour, et créé ainsi un filtre avant d’accéder à la pièce de vie. Sous le lit, perché à 1,10 mètre de haut, aucun mètre carré n’est perdu. Des rangements ont été adaptés à chacune des faces, avec des tiroirs profonds côté entrée, une bibliothèque et un rangement fermé côté salon, ainsi que des étagères ouvertes côté cuisine (sur la gauche de l’aménagement).
Géraldine Laferté
Géraldine Laferté
Créer comme une chambre séparée. La demande des propriétaires dans cet appartement de 33 m² était de disposer d’un vrai coin nuit. La décoratrice d’intérieur en charge de la rénovation Géraldine Laferté a donc proposé de créer comme une cabane derrière les deux volets réalisés par un menuisier et peints en jaune. Le couchage surélevé bénéficie d’un matelas de 140 x 200, sous lequel se trouve un grand espace de stockage de 3,5 m², qui dissimule également le chauffe-eau. Ainsi, pas besoin de faire son lit en journée, il suffit de fermer les volets.
Laura Loustau
Laura Loustau
Isoler du bruit. Imaginé par l’architecte d’intérieur Laura Loustau pour ne perdre aucune place dans ce 18 m², le lit en alcôve a certes l’avantage de créer un coin nuit bien séparé du reste de l’appartement et de permettre l’intégration de nombreux rangements : tringles pour les vêtements de part et d’autre, des étagères sous roulettes sous le lit et de grands coffres. Mais, ce dont on se doute moins c’est l’utilité de l’aménagement en termes d’isolation acoustique. Les menuiseries ont en effet été doublées par des cloisons de Placo de 7 cm d’épaisseur pour faire du coin lit un cocon vraiment calme.
Studio Terazur
Gagner de la place. Créer un coin nuit dans 25 m² sans réduire la sensation d’espace n’est pas une mission facile. Les architectes Arielle Drouot et Lucile Falek du Studio Terazur y sont pourtant parvenues grâce à la création d’une alcôve dans un renfoncement de ce studio.
Studio Terazur

Elle abrite un coin nuit avec un lit de 200 x 140 cm placé sur de profonds coffres de rangement, dotés de penderies pour le dressing, et sous un linéaire de placards réalisés sur-mesure. Dans la niche, des étagères complètent d’aménagement en constituant de précieux rangements ouverts pour les livres et accessoires.

Chef de chantier.fr
Chef de chantier.fr
Cachez les éléments techniques. Ce studio de 28 m² a été rénové grâce à l’intervention de l’entreprise de rénovation chefdechantier.fr et de l’architecte d’intérieur Emilie Bozek. Ces derniers ont eu l’idée d’aménager une « boîte » pour cacher en second jour la salle de bains et la chambre, en alcôve. L’espace situé sous le plancher du coin nuit de 140 x 225 a été utilisé pour dissimuler le chauffe-eau, le lave-linge et un grand espace de rangement où mettre l’aspirateur et les valises, par exemple. Un petit coffre se trouve également au pied du lit et contient entre autres des prises pour recharger smartphones et tablettes.

Trouvez une entreprise de rénovation à proximité sur Houzz

ABACO | architecture et design
ABACO | architecture et design
Moduler l’espace en fonction des besoins. Cet appartement de 42 m² bénéficie d’une belle surface, mais sa configuration en forme de couloir le rendait difficile à aménager. Pour créer un coin nuit sans cloisonner les espaces, les architectes Alice Braggion et Alessandro Carabini, de l’agence ABACO, ont donc proposé d’installer un couchage confortable sur une estrade qui se ferme à l’aide d’un rideau quand le besoin d’intimité se fait ressentir. En plus de créer des rangements et des assises supplémentaires, cette dernière permet de délimiter visuellement les espaces, entre zones de nuit et de jour.
Manon Papin | Architecte d’Intérieur
Manon Papin | Architecte d’Intérieur
Doubler le nombre de couchages. Ce 27 m² situé à la montagne est désormais doté de quatre couchages confortables, grâce à l’intervention de l’architecte d’intérieur Manon Papin. En plus d’un canapé convertible pour les amis, une alcôve en second jour fait office de petite chambre. Le lit est placé sur une estrade de 55 cm de haut pour ajouter des rangements, sous la forme de deux grands tiroirs coulissants, et le fond de l’alcôve contient un dressing, qui cache habilement des gaines techniques.
Erika Design
Erika Design
Intimiser le coin nuit. Une superficie de 22 m² est généralement insuffisante pour bénéficier d’un couchage séparé du reste de la pièce principale. Pourtant, l’architecte d’intérieur Erika Dubois, du studio Erika Design, a relevé le défi grâce à un meuble-lit pouvant loger un matelas de 140 cm en hauteur, sur de nombreux rangements. En plus des vêtements, les casiers accueillent une machine à laver. Le lit est placé derrière un claustra qui se charge de créer une zone intime et le meuble se prolonge par une niche faisant office de chevet.
arnaud & delrue architectes
Laisser passer la lumière. Dans cet appartement de 20 m², les architectes Claire Arnaud et Philomène Delrue, de l’agence Arnaud & Delrue Architectes, ont séparé le coin chambre de la pièce de vie avec une cloison de 1,60 mètre de haut, qui laisse passer la lumière naturelle entre les deux zones.
arnaud & delrue architectes

Le lit en hauteur cache toute une surface de rangement derrière l’échelle qui permet d’y accéder, ainsi qu’un placard sur mesure pour la machine à laver. Une tête de lit sert aussi à poser quelques livres et objets dans le coin nuit.

Decor Interieur
Decor Interieur
Glisser une penderie. Il était essentiel pour la propriétaire de ce studio de 25 m² d’avoir une zone de nuit bien délimitée. L’architecte d’intérieur Anne Azoulay, de Decor Interieur, a donc créé un coin chambre en alcôve et en a profité pour glisser un dressing invisible dans l’aménagement. Une penderie coulissante montée sur rails accueille ainsi les vêtements sur toute la largeur du lit de 140 cm. Elle s’accompagne de quatre grands tiroirs qui se glissent sous le lit afin de ranger d’autres vêtements, chaussures et le linge de maison.
inée
inée
Optimiser une pente. Le propriétaire de ces deux anciennes chambres de service rassemblées en studio de 16 m² avait déjà acheté son matelas king size avant de faire appel aux architectes Timothée Souchard et Sylvain Raillard, de l’agence Inée, pour aménager les lieux. Les professionnels ont donc envisagé de le surélever pour l’installer à hauteur de fenêtre et optimiser les soupentes de l’appartement. Le lit en hauteur s’est présenté comme l’endroit parfait pour accueillir le lave-linge côté salle de bains, le dressing côté pièce à vivre, ainsi qu’un grand volume où cacher aspirateurs et sacs de voyage.
Cesare Galligani
Cesare Galligani


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…