4 difficultés liées à la pandémie et leurs solutions 1

4 difficultés liées à la pandémie et leurs solutions


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Atelier Madame – architecture
Hausse des délais d’approvisionnement

Nombreux sont les fournisseurs à travers le monde qui ont stoppé net leur activité au début de la pandémie et les conséquences de cet arrêt total se font encore ressentir sur le travail des professionnels de la maison, principalement en ce qui concerne les délais d’approvisionnement des matériaux. Ayant déjà pris du retard dans leurs carnets de commandes et épuisé leurs stocks en 2020, les fournisseurs se retrouvent en même temps confrontés à une demande qui ne faiblit pas en 2021, voire augmente dans certains cas, rendant les retards encore plus difficiles à rattraper.

« L’impact du premier confinement se fait encore ressentir aujourd’hui sur les approvisionnements. Nous avons encore près d’un mois de retard en France car il n’est pas possible de doubler la cadence pour rattraper tout en répondant aux nouvelles demandes », nous confiait par exemple l’architecte d’intérieur Nicolas Payet, de l’agence Marn Déco, en début d’année.

À cela s’ajoutent les conséquences des fermetures de frontières liées à la pandémie ou à des cas plus particuliers comme le Brexit. « Beaucoup de produits viennent de l’étranger, mais nous avons de la chance car nous ne nous sommes jamais fournis en Chine pour des raisons de TVA. Par contre nous avons arrêté de faire appel à des fournisseurs anglais car le Brexit a vraiment compliqué les choses », nous expliquait l’entrepreneur Maxime Gaffory, de Mon Concept Habitation.

Quelles solutions envisager ? L’approvisionnement de proximité est évidemment à favoriser pour limiter les soucis liés à l’acheminement des matériaux et produits. Plusieurs professionnels ont d’ailleurs révisé leur liste de fournisseurs en fonction, à l’image de Nicolas Payet : « Nous avons trouvé des alternatives auprès de producteurs locaux en France, voire même en Île-de-France. Je privilégie désormais les fournisseurs français, sinon européens. Penser local, donc plus responsable, est une pratique qui sera pérenne. De plus, les clients sont plus sensibles au local qu’à l’achat de seconde main, par exemple. »

Aussi, les professionnels conseillent à leurs clients de faire preuve de flexibilité et de rester ouverts aux alternatives lorsqu’un matériau ou un produit n’est pas disponible. Trouver une solution de remplacement reste la meilleure manière de contourner les problèmes liés à la pénurie et aux approvisionnements.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…

Laisser une réponse