Comment ventiler son intérieur en hiver ?

Comment ventiler son intérieur en hiver ?

Comment ventiler son intérieur en hiver ? 1

soak.com
Une bonne aération empêche le développement des moisissures

L’expert souligne deux des principaux avantages à aérer correctement son intérieur en hiver. « Premièrement, il est important pour le bien-être en général de remplacer l’air usé par un nouvel air riche en oxygène. Deuxièmement, il est important de savoir qu’une aération mal faite peut entraîner l’accumulation de condensation et donc de moisissures, surtout en hiver », poursuit Oliver Frank.

Les spores peuvent se multiplier et passer inaperçus dans des endroits cachés, comme le mur extérieur derrière une armoire par exemple. « Dans des cas extrêmes, les intérieurs peuvent se délabrer par ignorance ou par frugalité malavisée. »

Il est donc indispensable d’aérer les chambres le matin ou les salles de bains après avoir pris une douche, alors que l’humidité peut facilement s’accumuler dans ces espaces. Il est aussi nécessaire d’ouvrir complètement les fenêtres, même en hiver – l’entrouvrir est souvent insuffisant. Dans une salle de bains aveugle, il faut laisser la porte vers la pièce voisine ou le couloir ouverte pendant 5 minutes, ou mieux encore 10 minutes. Les autres pièces doivent rester fermées.

L’humidité pénètre dans l’air quand on prend une douche, mais aussi quand on cuisine, quand on met des vêtements à sécher et même quand on respire. Pour un foyer de trois personnes, cela peut représenter une dizaine de litres d’eau par jour qui s’introduit dans l’air intérieur sous forme d’humidité. Un taux d’humidité relatif de 40 à 60% est optimal selon les recommandations de l’organisme allemand Verbraucherzentrale. Cela peut se vérifier avec un hygromètre.

Comment améliorer la qualité de l’air de son domicile ?


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…