Découvrez les secrets des maisons bioclimatiques 1

Découvrez les secrets des maisons bioclimatiques


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Joëlle Personnaz Architecte
En suivant la course du soleil

Par définition, la maison bioclimatique tire parti de son environnement pour limiter significativement sa consommation énergétique. Cela passe naturellement par une utilisation judicieuse de l’exposition du site, qui est généralement l’une des principales caractéristiques des maisons bioclimatiques mises en avant. Le soleil est ainsi utilisé pour chauffer les intérieurs et réduire les besoins de chauffage en hiver, mais l’architecture doit aussi permettre de s’en protéger pour éviter les surchauffes en été.

De retour dans les montagnes d’Isère, où la différence de climat entre été et hiver est extrêmement marquée, nous découvrons les techniques architecturales utilisées sur cette maison (photo ci-dessus) pour utiliser et se protéger des conditions climatiques. L’architecte Joëlle Personnaz a choisi une conception en forme de L afin de placer une grande baie vitrée au sud, et ainsi faire entrer le soleil l’hiver pour un apport passif de chaleur. Aux beaux jours, lorsque le soleil est plus haut, les caquettes en panneaux de Viroc protègent la baie du soleil et préservent la fraîcheur en intérieur. Orientée, vers l’ouest, l’autre grande baie vitrée de la maison est quant à elle dotée d’un vitrage à contrôle solaire. Ainsi, la bâtisse n’a pas besoin de climatisation en été.

Au contraire, la façade nord est volontairement fermée, avec des petites ouvertures peu nombreuses, afin de protéger la maison du froid et éviter les ponts thermiques quand vient l’hiver.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…