Le nouvel art de vivre dehors


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Le nouvel art de vivre dehors 1

À l’occasion du cycle de conférences proposé par le salon digital Maison&Objet en ce début 2021, la tendanceuse Jaye Anna Mize, directrice « Maison » pour le bureau de style Fashion Snoops, fait le point sur les principaux courants qui vont irriguer jardins et terrasses ces deux prochaines années. À travers quatre grandes thématiques prospectives de l’évolution des comportements, elle nous aide aujourd’hui à repenser balcons, terrasses et jardin comme de nouveaux espaces de convivialité, de détente, d’évasion, en adéquation avec nos nouveaux modes de vie.

Jessica Helgerson Interior Design
1. « Essential », le retour à la simplicité

Depuis que la pandémie s’est brutalement immiscée dans nos vies au premier trimestre 2020, la face du monde a changé et nos préoccupations également. « Coincés à la maison, nous avons questionné les fondements et les bases de la survie même de l’homme. Nous nous sommes rendus compte que nous avions perdu les compétences que nous avions par le passé comme coudre ou cultiver notre jardin. Nous aspirons à réduire nos excès des années passées, regagner en autonomie, aller à l’essentiel », analyse Jaye Anna Mize.

10Deka Garden Trading

De cette recherche d’essentiel, les éditeurs de nouveaux objets, ont retenu la quête d’un design fonctionnel, minimaliste et intemporel. « On observe un retour aux fondamentaux avec des produits outdoor au minimalisme simple », corrobore Jaye Anna Mize. Le gazebo de 10Deka Garden Trading ci-dessus, illustre pour elle « le design intelligent d’un salon de jardin aux lignes minimales, parfait pour prendre le soleil tout en restant chic ».

Heerenhuis Manufactuur

On note globalement un retour vers des formes très simples et pures – le cercle, le carré, le rectangle – et des couleurs sobres et unies, qui ne cherchent pas à se mettre en avant.

La quête de simplicité se traduit donc par un nouveau mobilier aux lignes dépouillées, à l’instar de cette table de Heerenhuis Manufactuur, qui tire sa sophistication de son épure même.

Artiga

Lorsque le motif fait son apparition, celui-ci est graphique et minimaliste à l’instar de la rayure du plateau de chez Artiga rehaussé d’une discrète touche de couleur.

Botaca

Selon la tendanceuse, le style bohème prisé au jardin évolue lui aussi vers un style plus « clean et sophistiqué » comme dans ce cabinet de chez Botaca qui se distingue par son mélange de matériaux, marbre, bois et métal.

Raymond Jungles, Inc.
2. « Rebirth », la reconnexion à la nature

Jaye Anna Mize analyse la pandémie comme une conséquence directe à la consommation excessive des ressources de la planète. « Nous savons très bien que la pandémie est causée par le fait d’avoir trop puisé dans les dons de Mère Nature et il est temps de travailler avec et non contre l’environnement, de se renforcer mutuellement », scande-t-elle.
Et de cet éveil brutal doit découler une relation amplifiée à la nature. « Il est temps que le design se reconnecte à l’“indigénisme”, que notre réflexion soit guidée par chaque parcelle de la terre et que ce soit elle qui nous fasse avancer sur la voie de pratiques vitales et durables », invite-t-elle.

Déco-nature par Alain Zerbib

Jaye Anna Mize estime qu’à cette fin, les marques piochent dans des matériaux plus naturels et affichent avec davantage de transparence des normes plus écologiques pour nous convaincre. « Nous avons conscience que nous devons consommer différemment et que nous avons des responsabilités, aussi la transparence des marques est un maître mot », affirme-t-elle en effet.

Le bois brut, les palettes mates et terreuses, les matériaux qui nous aident à nous reconnecter au cycle régénératif de la nature sont plébiscités à l’instar de cette table en bois flotté d’Alain Zerbib.

10Deka Outdoor Furniture

Nous serons également séduits par des objets en matériaux et fibres naturels, fabriqués selon des techniques ancestrales en osmose avec la nature, « des techniques d’avant la révolution industrielle qui ne faisaient pas contre la nature mais avec », précise l’experte, à l’instar du tissage de ce dossier d’assise signé 10Deka Outdoor Furniture.

Dekocandle

Retenons également que tous les objets qui semblent arrachés à la terre, comme ces vases en céramique semblables à des pierres de chez Dekocandle, ou les objets de la nature auxquels on donne une seconde vie dans le jardin, seront plébiscités.

Maison&Objet : La pièce unique s’inspire de la nature

Susie Watson Designs
3. « Nourish », le ressourcement

La pandémie n’a pas arrangé notre boulimie de médias, notre surconsommation de réseaux sociaux. Atteints psychologiquement par cette frénésie, nous sommes en quête d’évasion, nous brûlons de retrouver la paix et la sécurité, de guérir et de nous reconnecter. « Il est temps d’opérer une réinitialisation nourricière », conseille la tendanceuse qui voit poindre dans l’habitat et le jardin des objets qui invitent à la méditation et font du bien à l’esprit, au corps et à l’âme.

Isimar

« Nous avons été traumatisés et nous sommes en quête d’une oasis apaisante, nous cherchons à être apaisés sur le plan sensoriel », poursuit-elle. Aussi la tendanceuse observe-t-elle en particulier le retour des pastels dans la déco car ce sont précisément des couleurs apaisantes. « Nous devons créer des sanctuaires personnels apaisants », comme avec ce paravent aux formes et couleurs douces de chez Isimar.

Bérengère Leroy

Jaye Anna Mize estime également que l’expérience tactile est propre à apaiser. « Toucher provoque une expérience très nourrissante car elle procure un sentiment de soulagement chez l’homme », affirme notre experte. On fera donc la part belle à des coussins en matières douillettes, comme le velours vu chez Bérengère Leroy.

Isimar

La forme arrondie est également apaisante. « C’est une forme d’inclusivité. L’assise arrondie permet de se sentir inclus et protégé, et non cadré comme dans une boîte », affirme Jaye Anna Mize en référence aux sièges d’Isimar. Elle souligne également les « matériaux mous » comme quelque chose de réconfortant.

Paroles de Pros : 2020 arrondit les angles !

Business&Pleasure Co

Pour guérir de notre surconsommation de médias et de la frayeur qu’elle a engendrée, la tendanceuse conseille aussi un regain d’humour. Aussi on plébiscite les imprimés car « ils sont ludiques et fun et nous rendent heureux », résume la pro en référence notamment à cette tente d’ombrage à l’intérieur fleuri de chez Business&Pleasure Co.

Raymond Jungles, Inc.
4. « Liberate », l’affirmation de soi

Autres courants de l’actualité qui occupent nos consciences ces derniers temps, la libération de la parole à travers de nombreuses manifestations comme le mouvement « Black lives matter » ou lors du changement de gouvernement américain. « Les jeunes générations ressentent fortement le besoin de prendre la parole et d’être des libérateurs. Il est urgent de s’exprimer sans restriction et d’affirmer nos diversités », affirme Jaye Anna Mize.

Pôdevache

Cette dernière estime que les diversités sont un élément d’inspiration très important pour les designers. « Nous comptons sur les marques pour nous donner les outils qui vont contribuer activement à prendre position sur ces questions sociales », affirme la tendanceuse évoquant ce coussin au « design inclusif » de chez Pôdevache.

Bull&Stein

La tendanceuse estime également que « les gens demandent à être entendus lorsqu’ils veulent envisager un mode de vie personnel, unique, dans leur habitat, leurs extérieurs et y compris dans leur cadre de travail ». Les nouveaux objets reflètent donc davantage d’individualisme, sans se priver d’un esprit amusant et funky comme avec cette poire couverte de graffitis de Bull&Stein qui a la vocation d’« ajouter une touche personnelle à vos extérieurs ». Dans la même veine, Jaye Anna Mize évoque aussi les assises gonflables de chez Mojow.

Studio Sterling

La libération de l’individu, largement enfermé chez lui en raison de la pandémie, passe aussi par la volonté de sortir dans son extérieur et y reproduire son mode de vie intérieur. Les objets autour du feu sont nombreux et se redessinent, prêts à offrir à nos jardins davantage de convivialité comme avec de « fire pit » de Studio Sterling.

Dafne Vijande


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…