les fresques magnifient les murs

les fresques magnifient les murs

les fresques magnifient les murs 1

De l’italien affresco, qui veut dire « dans le frais », la fresque est un procédé pictural qui consiste à poser les couleurs à l’eau sur un mortier frais. Ainsi, la peinture ne peut disparaître qu’avec le mur ou le plafond, si celui-ci se désagrège avec le temps. On peut les admirer, restaurées ou abîmées, dans les églises, les palais, mais aussi dans d’anciens appartements, notamment en Italie. Le charme fou des fresques inspire de plus en plus nos décorations murales actuelles. On aime l’idée d’étaler une scène, un paysage, un visage, des motifs sur tout un pan de mur, mais avec d’autres moyens habiles pour faire illusion : des reproductions sur toile tendue, des impressions sur papier mâché, du carrelage, des dessins à main levée sur peinture acrylique et surtout du papier peint panoramique.

Cristina Cusani
Cristina Cusani
1. Détour en Italie avec ses plafonds décorés
Venise mais aussi Milan, Florence, et bien d’autres villes italiennes ont conservé de superbes fresques dans les palais et appartements princiers, habités à présent par des roturiers. On y ose aujourd’hui ce mélange arty de Renaissance italienne et de meubles design, contemporains ou vintage. Du sol au plafond, le décor y règne en maître !

Point fort : l’immobilité des fresques qui, contrairement aux peintures sur toile, ne voyagent pas avec leurs propriétaires mais restent habiter les lieux qui les ont vus naître. Et ce, pendant des siècles !

Alev Studio8
2. Valoriser les vestiges muraux
Parce que les fresques ont fleuri sur tout le bassin méditerranéen, on en retrouve parfois jusque dans des mas du Lubéron ou des casas madrilènes. Mais ceux qui auront le plus de chances de cohabiter avec des fresques sont les heureux propriétaires d’anciennes églises désacralisées.

Le plus souvent, le temps a eu raison des murs et de leurs fresques. Plutôt que de partir sur une restauration coûteuse et souvent sans modèle original, leur revalorisation consiste à réparer le mur autour de ces morceaux, comme ici à la chaux par exemple.

Proof Living
3. Faire coexister deux époques
Pour leur catalogue, nombre d’enseignes osent tisser de superbes liens entre meubles contemporains et lieux désaffectés. Lorsque les murs sont couverts de fresques, ce supplément d’âme, humanisation de la pièce, touche artistique, ajoute une réelle plus-value à l’image d’ensemble.

Trouvez un pro pour vos projets de peinture

Rebel Walls
4. La reproduction pour tous
La grande mode des papiers peints panoramiques s’empare du classicisme ! Nous retrouvons ainsi une scène, habituellement céleste, au mur de cette salle à manger suédoise.
À savoir : Il se peut que vous en perdiez quelques miettes lorsque vous redimensionnez l’image selon la taille de votre pan de mur. Certaines s’adaptent très bien, d’autres se retrouvent amputées.
Charles Rose Architects Inc.
5. Le grand format dans tous ses états
Aujourd’hui, on aime habiller tout un mur aveugle par un portrait ou une scène XXL. S’il s’agit en majorité de papiers peints, ces revêtements muraux illustrés se déclinent parfois en carrelage, toile tendue, tissage, papier mâché, etc. Ce superbe portrait donne par exemple du charme et de l’âme à un appartement new-yorkais.
Wonderland Homes
6. En tête de lit arty
Durant les siècles passés, la fresque était peu employée en tête de lit. Elle préférait orner les plafonds des chambres à coucher. Mais en mode contemporain, nous retrouvons des figures féminines, plutôt divines, derrière les oreillers, comme dans cette chambre de Denver.

Trouvez un décorateur sur Houzz

ARquitectos Barcelona
7. Humaniser le salon
Certains voient dans le papier peint panoramique le successeur de la fresque. Si on en juge à l’effet visuel qu’il crée dans une pièce à vivre, il y a du vrai là-dessous. Avantage ou inconvénient, il n’a cependant pas la même durée de vie (5 à 10 ans et non 100 à 500 ans). Loin des ambiances baroques et très chargées en mobilier que les fresques d’antan accompagnaient, admirez comme cette scène zen s’empare de ce salon épuré de Barcelone !
Jours & Nuits
Jours & Nuits
8. Des dessins d’artistes
L’esprit des peintres et illustrateurs en décors muraux perdure ! Chez Amandine et Benjamin, sur fond blanc ou chez Nico, sur fond noir, le duo de dessinateurs de choc Caddous&Alvarez est intervenu. Le résultat ? Des dessins uniques, à main levée, superbement inspirés par les animaux sauvages.
Vick Vanlian Architecture and Design
9. Des couleurs chatoyantes
Les fresques d’antan étaient aussi réputées pour embellir et égayer les murs de leurs couleurs vives. Il n’est même pas besoin de mur pour décorer cette agréable terrasse en bois du Liban : on y a tendu le papier imprimé d’aras et de végétaux roses dans un cadre suspendu, en guise de paravent.
Agence Véronique Cotrel
Carole Dugelay, Architecture Intérieure-Décoration
10. La part belle aux contrées lointaines
L’engouement pour les fresques murales, loin de se limiter à des reproductions religieuses ou ornementales de la Renaissance, fait un autre clin d’œil à l’Histoire. Les illustrations de style colonial ou d’exploration de contrées lointaines séduisent de plus en plus de murs ! S’il s’agissait au XIXᵉ siècle de tentures et de peintures sur toile, c’est aujourd’hui le papier peint panoramique, encore une fois, qui invite au voyage.
DESIGN 4 CORNERS

11. En mode exotique
Après avoir bazardé les humains, anges et divinités, les nouvelles fresques murales privilégient les scènes de nature peuplées d’oiseaux paradisiaques.
À l’image de la Villa Coco, en Indonésie, qui accompagne sa salle à manger d’un papier peint panoramique aussi interminable que sa table à manger.

Rebel Walls
12. Flower Power
Côté ornementation, les feuilles et les fleurs ont toujours occupé une place privilégiée dans les fresques. Des anciennes fleurs d’acanthe aux actuelles roses trémières ou doubles, l’idée suit son chemin !
ATELIER BAPTISTE LEGUE

En guise de fresque, on peut aussi opter pour une tenture murale. Elle offre par exemple un côté doux et frais à cette chambre parisienne d’esprit classique chic.

DHD Architecture and Interior Design

13. Même dans une ambiance industrielle
Puisque ce sont les lofts qui possèdent les plus larges murs aveugles, pourquoi ne pas y transposer l’idée de fresque ? Elle ajoute dans ce vaste appartement new-yorkais une touche de poésie et un côté arty qui rompt la froideur du mur.

Viviana Severini

14. En monochrome
Alors que la fresque se distinguait surtout par ses nombreuses couleurs, on la revisite aussi en monochrome ! Dans cette salle de bains italienne, la représentation classique demeure, mais toute de bleu revêtue. Il s’agit encore une fois d’un papier peint, en version spécial salle de bains et à effet texturé comme du marbre.

mckimm residential design
15. L’art abstrait
Comment occuper ce large mur en béton, aveugle, dans ce grand salon australien ? Cette proposition picturale, qui déborde dans un angle, apporte sa propre perspective, certes abstraite. Car la fresque offre toujours une sensation de profondeur en trompe-l’œil !

ET VOUS ?
Avez-vous créé ou restauré une fresque sur l’un de vos murs ? Ou opter pour une peinture murale ? Montrez-nous !

D’autres façons d’habiller les murs
Trouvez des professionnels près de chez vous sur Houzz
Plus de photos déco


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…