Maison&Objet Digital talks : La “trendy déco” décryptée


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Maison&Objet Digital talks : La "trendy déco" décryptée 1

Le salon Maison&Objet n’a pas pu se tenir en présentiel en ce mois de janvier 2021, en raison de la pandémie qui nous touche déjà depuis un an. Pour continuer à nous faire découvrir les nouveautés produits, à nourrir vos inspirations, et décrypter les tendances du design, de la décoration et de l’art de vivre, l’organisation du salon a mis en place des “Digital Talks”, une série de conférences distillées sur 8 semaines. Mercredi 3 février, François Delclaux, tendanceur, directeur d’Un nouvel Air, a décrypté l’appétence actuelle pour la “Trendy Déco”, « cette petite déco facile, coup de cœur et, par définition, tendance, qui répond au slogan “qui change tout quand on ne peut pas tout changer”. » Houzz revient sur les trois axes empruntés cette année par cette petite déco qui rencontrent tout à fait nos préoccupations actuelles.

©&Klevering

La tendance “Fantask-kitsch”

Pour conjurer la morosité ambiante de l’an passé et de ce début d’année, vécus entre épidémie et confinements, nos intérieurs piochent sans vergogne dans une “esthétique néo-kitsch” colorée et humoristique, une déco qui se plaît à mettre plus de joie dans la maison. « On a particulièrement besoin d’humour et de joie de vivre en ce moment. On ne va pas repeindre la pièce en rose du sol au plafond mais on se laisse séduire par petites touches, par des objets drôles, décalés et sans prétention, même si parfois ils vont à l’encontre du bon goût, » explique François Delclaux.

©Aufschnitt

Et le tendanceur de citer les objets repérés dans les dernières collections des éditeurs du salon qui l’ont beaucoup amusés, tels les bougeoirs chiens et chat de la marque hollandaise &Klevering, ou les coussins en forme de rôtis de la marque allemande Aufschnitt.

©Kitsch Kitchen

La palette picturale de la tendance “Fantask-kitsch” est très colorée, tirant sur les pastels frais et doux ou des teintes plus affirmées qui accompagnent des produits d’inspiration folkloriques, à l’instar par exemple de ce paillasson signé Kitsch kitchen.

Ouvrage
De notre côté chez Houzz, nous n’avons pas manqué de voir poindre ce besoin d’humour et de bonne humeur dans les intérieurs. Ainsi les architectes d’intérieur Chloé Martinot & Mayssa El Fakir, d’Ouvrage, évoquaient il y a peu dans nos colonnes les touches de déco fantasques qu’elles aiment semer avec discrétion dans les appartements qu’elles rénovent, à l’instar de ce 3 pièces parisien situé métro Louis Blanc. « Avec l’encadrement “Petite conne”, une illustration d’Iris de Moüy que nous aimons beaucoup, ces appliques sont la touche humoristique de l’appartement, » partageait en effet Mayssa El Fakir se référant aux appliques La Quincaillerie moderne positionnées au mur et que les copains des propriétaires ont surnommé affectueusement « les tétons ».

Trouvez un architecte d’intérieur sur Houzz

©My Alpaca

La tendance “Organic cocoon”

Avec le confinement et le télétravail, la maison s’est retrouvée naturellement au cœur de nos nouvelles préoccupations, ce qui nous a amené à modifier
notre regard sur notre environnement le plus familier. « Regarder plus profondément notre intérieur a été initiateur des changements. Les achats par rapport à la maison ont explosé, tant en termes de rénovation que de meubles, de déco, art de la table ou de textile », confirme François Delclaux.

©Studio Sabatier

Perçue plus que jamais comme un cocon protecteur, un refuge, un havre de tranquillité et sécurité, la maison accueille de nouveaux objets, que l’on souhaite doux et confortables. Bienvenue aux formes organiques, enveloppantes, rondes et douces ! « C’est également le grand retour des textiles écologiques, reflet d’un artisanat local résilient et engagé, à l’instar des laines naturelles tissées (de l’alpaga pour la marque My Alpaca par exemple) et des peaux vraies ou fausses », affirme le tendanceur.

Agnès Carpentier
©Somos Design

D’autres matières authentiques, telles le grès ou la terre brute naturelle, font également partie de celles que l’on plébiscite. Le tendanceur met par exemple en avant la série de vases aux formes organiques de coquillages, émanant des artisans et designers brésiliens de Somos design.

Question palettes de teintes, notre maison façon “organic cocoon”, fait la part belle à des couleurs naturelles, des « teintes de terre ponctuées de notes de terre cuite claire », précise François Delclaux. Enfin, de cette tendance, nous retiendrons encore l’attirance vers des formes brutes, plus rustiques et un minimalisme quasi monacal.

Agence Demont Reynaud /PPil
Au fil des projets présentés sur Houzz, nous avons également noté cette volonté des professionnels de l’habitat de nous amener vers un ameublement à la fois confortable et plus résilient, leur conviction forte à s’engager dans une responsabilité environnementale. L’agence Ppil, par exemple joue la carte de l’artisanat, des petites séries et du hand made dans cet appartement du 7e arrondissement de Paris, entièrement rénové et meublé par les architectes Sébastien Demont et Hortense Reynaud. Le choix des fauteuils Koumac de Thierry Lemaire, aux formes très enveloppantes, en laine de mouton naturelle, reflète parfaitement cette tendance “organic cocoon”.

Trouvez un architecte sur Houzz

Agnès Carpentier
©Indian Song

La tendance “Vege-crazy”

Enfermés dans les villes et maintenant dans nos logements, la nature n’en finit plus de nous manquer. Si bien que le végétal s’impose dans la maison avec force, exubérance voire extravagance. « Motifs floraux surdimensionnés, profusion de matières végétales naturelles, déclinaison d’une palette de verts et recherche de senteurs fruitées : c’est une véritable célébration de la nature ! », affirme François Delclaux.

Par rapport aux années précédentes, déjà en quête de nature, le tendanceur note une évolution vers « la profusion, l’extravagance des motifs végétaux et leur surdimensionnement dans une réelle fantaisie décorative. » On note par exemple les velours imprimés de grosses fleurs délicieusement surannées des coussins d’Indian Song, marque parisienne qui fabrique à Jaipur en Inde.

©Pomax

Les matières naturelles sont elles aussi hautement plébiscitées, à l’instar des jonc, coco, osier, rotin, olivier ou bambou. « Elles parent les suspensions, le petit mobilier mais aussi lanternes, paniers, et accessoires, des éléments qui préparent doucement la saison estivale », note le tendanceur. Dans nos intérieurs, ce végétal naturel et neutre s’associe aux motifs végétaux et à toutes les gammes de vert afin de composer ce décor “végé-crazy”.

©IB Laursen

La couleur verte, toujours recherchée dans les rénovations récentes, reste bien présente dans nos intérieurs à travers des nuances profondes tel le vert sapin, de frais céladons ou des verts plus éteints, comme sur cette gamme scandinave de textiles IB Laursen.

Notez que même nos décors de tables se mettent au green. François Delclaux cite en effet, les bougies de Jars dans de beaux contenants en céramique ou encore la large gamme d’art de la table en grès vert flammé de la marque belge Pomax.

Tatiana Nicol


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…