Une pièce de vie gagne volume et lumière


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Une pièce de vie gagne volume et lumière 1

Tout a commencé par une demande d’expertise conseil par des propriétaires qui viennent d’acheter une grande maison de plain-pied, entourée de verdure à l’Étang-la-Ville, dans les Yvelines, entre Saint-Germain-en-Laye et Versailles. La famille avec trois enfants a été séduite par la situation idéale, sur un grand terrain plat en bordure de forêt de Marly, dans une commune où de nombreux terrains sont en pente, à flanc de colline. La superficie de la maison, 200 m², est également avantageuse pour une famille. Malheureusement, l’intérieur reflète sa date de construction dans les années 70, offrant une succession de petites pièces cloisonnées et un long couloir sombre. Les propriétaires envisagent une rénovation de leur maison et, pour recueillir de précieux conseils, se tournent vers l’architecte d’intérieur Olivia Martin qui fait partie du réseau professionnel du propriétaire. Mise en confiance, la famille adhère à ses propositions qui vont véritablement transfigurer la maison.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur
Coup d’œil
Qui vit ici : une famille avec trois adolescents
Emplacement : à l’Étang-la-Ville
Superficie : maison de 200 m²
Travaux : de décembre à juillet 2017
Architecte d’intérieur : Olivia Martin
Budget : environ 80 000 euros pour la rénovation de la pièce à vivre de 70 m² et de la cuisine de 22 m² (zone en rouge sur le plan de l’existant) – 130 000 euros pour la rénovation intégrale de la maison

Crédit photos : Meero

Avant. À la première visite, l’architecte d’intérieur Olivia Martin estime que la maison de plain-pied est en effet loin de révéler tout son potentiel. « Elle était partagée par un long couloir central qui distribuait de multiples petites pièces. Tout semblait exigu, sombre et défraîchi », décrit-elle.

Ayant interrogé les propriétaires sur leurs souhaits, ils expliquent qu’ils auraient envie d’une suite parentale, de trois chambres pour leurs enfants, d’un bureau/chambre d’amis et d’une grande pièce de vie avec cuisine semi-ouverte.

Trouvez un architecte d’intérieur sur Houzz

Après. Olivia leur propose ce plan qui vise à redonner du volume et de la lumière à la maison, en particulier dans la pièce de vie. Elle conseille de supprimer les cloisons dans l’espace central et créer au cœur de l’habitation une grande zone dont l’orientation traversante (est-ouest) profiterait de la lumière toute la journée. En périphérie de cette pièce de vie centrale, la « zone ado » serait desservie par une porte propre et, la suite parentale, tout comme la chambre d’amis, seraient bien isolées. Les propriétaires accueillent ce plan favorablement mais sont craintifs d’attenter au cloisonnement de leur maison car il implique un accompagnement professionnel.

Avant. Une nouvelle visite de l’architecte d’intérieur va néanmoins les convaincre de donner à leurs envies davantage d’ampleur. La maison a la particularité de présenter une charpente métallique avec des fermes en croisillons qui rendent impossible l’aménagement des combles. La pro fait alors appel à la société de ferronnerie La Forge de Fourqueux pour un avis et la bonne nouvelle tombe : moyennant la pose de plusieurs IPN, il serait possible de supprimer le plafond classique à 2,50 m de haut et de transformer radicalement les volumes de cette maison en lui offrant un toit cathédrale de 6 m de haut au faîtage.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur
Après. Les propriétaires sont emballés par la proposition et valident la mission de l’architecte d’intérieur.

Meuble d’entrée : Fabriqué par le propriétaire

Avant. L’intégralité des cloisons tombe, ainsi que le plafond, une opération qui laisse apparaître la charpente orange en métal.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur
Le décloisonnement favorise la luminosité traversante au centre de la bâtisse grâce aux quatre portes-fenêtres qui encadrent la pièce de vie. « Toutes les portes et fenêtres ont d’ailleurs été changées par des modèles sur mesure de chez Brémaud, fabricant vendéen de menuiserie (bois/PVC/alu) », dévoile Olivia Martin.

Par ailleurs, la charpente a été dégagée de son enchevêtrement de fermes métalliques et deux IPN placés transversalement afin de la renforcer. Pour sublimer le toit cathédrale, l’architecte d’intérieur imagine deux grandes verrières de toit fixes.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur

Avant. La pièce de vie en cours de travaux (réalisés par la société Bati-Ouest). Les cloisons ont été ôtées. Le plafond d’origine est en cours de démolition.
Olivia Martin / Architecte d’Intérieur

Après. Les propriétaires qui affectionnent le style industriel et vintage, ont immédiatement le coup de cœur pour le lieu qui va leur donner envie de pousser plus loin dans l’aménagement déco. « Quand ils ont vu le grand volume de la pièce de vie, ils ont eu envie de l’aménager afin d’en faire un lieu propice à recevoir des amis. Ils ont imaginé tout de suite un grand billard qui se transforme en table à manger avec un couvercle et les bancs que l’on range dessous », explique Olivia.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur

Avant. Pour chauffer le grand volume de la pièce de vie, les propriétaires ont opté pour un chauffage au sol, dont on aperçoit les serpentins sur ce visuel en cours de travaux.

Le sol de la pièce de vie a été recouvert de carrelage, « le meilleur matériau pour diffuser la chaleur lorsque l’on a un plancher chauffant », estime la pro.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur
Après. La pièce de vie a également été agrémentée d’un poêle à bois. « Le propriétaire est paysagiste (société Abelia) et peut se procurer de jolies essences de bois. Le stockage devient ainsi décoratif », explique l’architecte d’intérieur.

Des racks sur roulettes permettent de déplacer le bois selon les saisons et les envies vers le barbecue et le brasero situé en extérieur.

Poêle à bois : Lotus Living

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur
Sous les IPN de la charpente, peints en vert céladon, un mobilier chiné s’épanouit dans la pièce aux larges volumes et répond à son style industriel, à l’instar de la table basse ou du fauteuil club. Le buffet Mado turquoise est quant à lui un héritage de la grand-mère du propriétaire.

Profitant de la double hauteur et d’une fixation facilitée par les poutres, un fauteuil suspendu invite à des moments de détente. Tandis que pour parfaire l’atmosphère « jungle », le propriétaire, paysagiste, a installé ici et là des plantes grimpantes qui profitent de la luminosité de la pièce.

Toujours à l’écoute de ses clients, Olivia Martin leur a fait réaliser un buffet sur mesure chez un menuisier local, Cyril Daubigney. « Mes clients affectionnent un style à la fois moderne, vintage et industriel. Ils avaient envie d’un meuble sur mesure pour habiller ce pan de mur. C’était une très bonne idée car dans les grandes pièces recouvertes de surfaces dures comme le carrelage, meubler avec du bois permet de limiter les phénomènes d’écho », explique-t-elle.

Trouvez un menuisier sur Houzz

Avant. Au fond à gauche de la pièce de vie décloisonnée, nous distinguons l’ancienne cuisine. Olivia Martin a gardé les pièces d’eau à leur emplacement initial pour éviter les frais de plomberie. « Ce qui a bien rassuré mes clients ! », ajoute-t-elle.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur

Après. Comme beaucoup de gens qui aiment à la fois cuisiner et recevoir, ces derniers souhaitaient une cuisine ouverte et fermée…

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur

La solution d’une verrière en acier et verre, proposée et dessinée par Olivia Martin, a fait mouche. « Elle collait au style industriel. Elle comprenait un bar que souhaitaient mes clients et des portes vitrées accordéon pour l’ouvrir, tout en conservant la lumière traversante », explique-t-elle.

Avant. Voici l’ancienne cuisine en cours de décloisonnement sur la pièce de vie. La pose d’un autre IPN a été nécessaire.

Olivia Martin / Architecte d’Intérieur
Après. La cuisine a été imaginée dans un style industriel pour coller avec la charpente métallique et le reste de l’ambiance qui plaisait aux habitants des lieux. Olivia l’ayant dessinée, elle a été réalisée par le cuisiniste Ixina en Fenix noir et mélaminé décor chêne grisé. Un plan de travail en granit noir du Zimbabwe poli brillant a été retenu pour sa robustesse et son esthétisme.
Olivia Martin / Architecte d’Intérieur
« Les propriétaires ont souhaité un piano de cuisson qui colle très bien avec les proportions de la pièce et un évier en émail façon timbre d’office, cohérent avec le style vintage. Ils ont aussi souhaité conserver leur lave-vaisselle orange qui ressort bien avec le noir et le bois », indique l’architecte d’intérieur.

Quant aux tabourets de bar à pédalier, ce sont à l’évidence, les plus curieux que nous ayons jamais vus dans une rénovation.

De ce chantier la jeune femme ne garde que de bons souvenirs. « L’étude sur les volumes et la lumière a été centrale ici. Pour le reste, j’ai aimé guider ce chantier sans imposer. Je me suis fondue dans le désir de mes clients en les rassurant. Je considère que la qualité essentielle de mon travail est l’écoute », nous a-t-elle affirmé.

« Depuis cette première phase de travaux, nous nous attaquons désormais à la piscine, au pool house, au terrain de pétanque et à la terrasse en collaboration avec Abélia ! », nous dévoile-t-elle.

ET VOUS ?
Que pensez-vous de cette rénovation ? Partagez vos commentaires ci-dessous.

Trouvez des professionnels près de chez vous sur Houzz
Plus de photos déco
Découvrez d’autres Avant/Après


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…