Lyon : Ginkgo et le groupe em2c lancent le projet mixte Canopéa 1

Lyon : Ginkgo et le groupe em2c lancent le projet mixte Canopéa


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Lyon : Ginkgo et le groupe em2c lancent le projet mixte Canopéa 2

Canopéa
© D.R.

L’année de ses 30 ans, le groupe em2c poursuit son métier d’ensemblier urbain et lance avec Ginkgo (investisseur-aménageur), les travaux de l’îlot économique Canopéa : deux immeubles – 28 600 m² de SDP – composant un mix urbain de tertiaire, de négoce, de logistique du dernier kilomètre et d’agriculture urbaine, sur une ancienne friche industrielle au cœur du 7e arrondissement de Lyon.

Sur la partie nord de la friche des usines Fagor Brandt, Canopéa est un projet urbain partenarial (PUP) en concertation avec la Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la mairie du 7e arrondissement. Sur une trame urbaine composée d’allées vertes, de rues ombragées, de parcs et de jardins, il fait se côtoyer un îlot de mixité urbaine de 28 600 m² d’activités économiques et près de 42 000 m² de logements. Cette friche industrielle a été acquise en 2012 par Ginkgo. Les travaux de démolition et de dépollution ont été initiés en 2013 et finalisés dans le courant de l’année 2020. Afin de développer la partie activité économique du projet, Ginkgo s’est adossé à l’expérience du groupe em2c depuis 2015.

Metro Cash & Carry, grossiste alimentaire pour les professionnels, exploitera, en qualité de locataire, le premier bâtiment lyonnais de commerce de gros et de logistique du dernier kilomètre totalement intégré (10 000 m² SDP en R+3). Tout a été pensé afin de supprimer l’impact de fonctionnement du bâtiment et n’occasionner aucune nuisance visuelle ou sonore pour les riverains du quartier. Ainsi, afin de mobiliser une faible consommation foncière, aucune rotation ou manœuvre des poids lourds ne se fera en surface. Tous les flux poids lourds et leurs opérations d’approvisionnement se feront à l’intérieur du bâtiment au RDC. Idem pour les véhicules plus légers des clients qui emprunteront les sous-sols pour stationner ou retirer leur commande dans la surface commerciale de gros. Enfin, l’exploitant utilisera une flotte de véhicules 100 % électriques pour effectuer ses livraisons de proximité.

Autre particularité, Metro Cash & Carry exploitera également 3 000 m² de ferme urbaine en toiture dans une démarche de vente en circuit court. L’immeuble compte également plus de 1 000 m² de bureaux situés en R+2 et R+3 et proposés à la location.

Dans un deuxième bâtiment 100 % tertiaire, s’implantera le siège des Directions des services informatiques et des opérateurs Telecom d’Enedis. Le bâtiment en R+3 développe 18 600 m² de SDP (+ 3 900 m² de parking en sous-sol) et comprenant 16 800 m² de bureaux, et 1 800 m² d’espaces collectifs (dont un restaurant d’entreprise). Il accueillera près de 1 400 personnes pour lesquelles le cadre de travail et de vie au sein de l’ouvrage ont été optimisés : patios végétalisés et terrasses accessibles, traitement lumineux naturel des espaces, rue intérieure traversante de grande hauteur desservants des îlots de convivialité… L’immeuble vise la certification Breeam niveau Very Good.

L’écriture architecturale de cet ensemble économique intra-urbain a été confiée au cabinet Leclercq Associés, également urbaniste PUP Canopéa. Le partenariat financier du groupe em2c sur l’opération est assuré, par la Caisse d’épargne Rhône-Alpes et la Cepral (filiale de la Caisse d’épargne Rhône-Alpes). Les travaux de Metro Cash & Carry ont débuté en mai 2020 pour une livraison prévue à l’été 2021. Ceux du bâtiment Enedis commencent en septembre 2020 pour une livraison envisagée à l’automne 2022.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source