Projet Nairoibi Railway City : Riester vante le "savoir-faire français en matière de ville durable" auprès du président Kenyan 1

Projet Nairoibi Railway City : Riester vante le “savoir-faire français en matière de ville durable” auprès du président Kenyan


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Emmanuel Macron et le président du Kenya Uhuru Kenyatta à la conférence "Inno Generation" organisée par Bpifrance à Paris, le 1er octobre 2020

Emmanuel Macron et le président du Kenya Uhuru Kenyatta à la conférence “Inno Generation” organisée par Bpifrance à Paris, le 1er octobre 2020

Le projet Nairoibi Railway City

Le projet Nairoibi Railway City
© DR

Le ministre délégué au Commerce extérieur Franck Riester a vanté vendredi le “savoir-faire français en matière de ville durable” lors de la visite du président du Kenya Uhuru Kenyatta, alors qu’un groupement d’entreprises français est candidat à l’aménagement d’un gros projet urbain à Nairobi, la capitale.

“Je lui ai proposé de voir par lui-même ce qu’on avait su faire en France avec Paris Rive Gauche, comme à Marseille avec Euroméditerranée, en termes de ville durable, de smart city car ils ont un beau projet de rénovation urbaine (…) et il a été très intéressé”, a expliqué à l’AFP le ministre à l’issue de la visite.

“C’est un des projets sur lesquels on veut travailler avec le Kenya”, avec lequel la France entend “aussi bâtir des partenariats dans le domaine des technologies numériques et de la blue economy, l’économie de la mer”, a-t-il ajouté.

Le Kenya a lancé récemment un appel à manifestation d’intérêt auprès des investisseurs privés internationaux pour la transformation des emprises ferroviaires autour de la gare centrale de Nairobi (300 hectares), un projet baptisé “Nairoibi Railway City”.

Un groupement d’entreprises françaises (Vinci, Egis, Artelia, SNCF, Alstom, Transdev) a remis en août un dossier, espérant remporter le contrat qui, selon une source diplomatique, s’élèverait à “plusieurs milliards d’euros”.

En visite en France, M. Kenyatta a été reçu mercredi à l’Elysée par le président Emmanuel Macron, qui s’était rendu au Kenya en mars 2019. Trois contrats d’infrastructure d’une valeur totale de 2,15 milliards d’euros ont été signés à cette occasion, alors que la France cherche à renforcer ses relations économiques avec l’Afrique de l’Est anglophone, qui est hors de sa zone d’influence traditionnelle.

Vendredi, la délégation kényane s’est rendue à la Maison des projets de la Semapa (Société d’étude, de maîtrise d’ouvrage et d’aménagement parisienne), qui a aménagé à partir de 1991 Paris Rive Gauche, ce quartier qui s’étend sur 130 hectares, le long de la Seine, de la gare d’Austerlitz au boulevard périphérique.

Une maquette de ce nouveau “morceau de ville”, dont l’emblème est la Bibliothèque nationale de France (BNF), lui a été présentée en guise de “vitrine du savoir-faire français en matière de ville durable”. Elle a ensuite visité la Station F, le plus grand incubateur de start-up au monde.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source