De Cannes à Barjols, le grand retour des cinémas “drive in” pendant le déconfinement

De Cannes à Barjols, le grand retour des cinémas “drive in” pendant le déconfinement 1

Cette mode importée des Etats-Unis dans les années 1960 avait presque disparu en France. Avec la pandémie de Coronavirus, elle revient à la mode. Au lieu d’aller dans une salle obscure, il suffit de prendre sa voiture pour aller regarder un film sur un parking, en restant dans son véhicule.
 

Cannes, ville du cinéma

Du 20 au 24 mai, la ville organise 5 projections dont deux avant-premières nationales. La ville a organisé cette opération avec les cinémas de Cannes afin de faire un peu oublier l’absence du Festival du film, annulé cette année à cause du virus. 
 
Les projections auront lieu sur le parking du Palm Beach, le prix des places est de 6,50 euros et les séances débutent à 21h30. Chaque véhicule doit être équipé d’un autoradio et les spectateurs ne devront pas sortir de leur voiture pendant la projection du film pour des raisons sanitaires annonce la ville. 
 
Dans le Var aussi, à Barjols, des passionnés veulent organiser une séance de cinéma en plein air ce samedi 23 mai comme l’indique cette publication sur le réseau social Facebook.

Sur la page Facebook de l’événement on peut lire “écran 8 mètres x 4 mètres son uniquement sur l’autoradio du véhicule 3 personnes maximum par véhicules suivant les autorisations préfectorales”
 

Un risque économique pour les salles ?

Pour la Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCF), la priorité après le confinement est “la réouverture des salles“. Elle a publié un communiqué dans lequel elle s’inquiète du danger économique que représentent ces cinémas de plein air.

La FNCF regrette profondément les dégâts médiatiques et économiques que provoqueront ces manifestations qui détournent les spectateurs, les médias, l’administration locale et nationale du seul combat à mener : la réouverture des salles“.

La Fédération des cinémas appelle aussi à l’interdiction par le CNC (Centre national du cinéma) de toutes les projections traditionnelles en plein air. Elle fait valoir l'”impossibilité de garantir les règles de distanciation physique lors d’une telle manifestation”.

Pour l’instant, les projections organisées sur la Côte d’Azur sont toujours maintenues malgré ces demandes. 

[ad2]

Source France 3 Région

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Laisser une réponse