“Il n’était plus possible de tenir” : Alinéa, enseigne appartenant à la famille Mulliez, en redressement judiciaire

“Il n'était plus possible de tenir” : Alinéa, enseigne appartenant à la famille Mulliez, en redressement judiciaire 1

L’entreprise de meubles et déco Alinéa dépose le bilan. L’enseigne n’aurait réussi à sauver que 15 % de son chiffre d’affaires au cours des deux mois de confinement, liée à la crise du coronavirus.

Il n’était plus possible de tenir et c’est pourquoi nous avons déclaré l’état de cessation de paiement et nous sommes placés sous la protection du tribunal de commerce de Marseille.“, a expliqué au journal La provence Alexis Mulliez, directeur général. “Alinéa était engagé dans une transformation qui a demandé des efforts et des investissements. Mais alors que la démarche commençait à porter ses fruits, nous avons eu coup sur coup les gilets jaunes fin 2018 et les manifestations contre les retraites fin 2019. Et maintenant le Covid-19 qui nous a obligés à cesser notre activité durant presque deux mois.”

Alinéa, qui appartient aux actionnaires de l’association familiale Mulliez (AFM), était en difficulté depuis plusieurs années, même avant ces manifestations, souffrant notamment d’une trop petite taille par rapport à Ikea ou Conforama.
 

2000 salariés

Désormais, deux options sont envisageables :  

  • un plan de continuation par ses actionnaires 
  • un appel à des repreneurs

Alinéa emploie près de 2000 salariés dans 30 magasins en France. L’enseigne ne possède que trois magasins dans les Hauts-de-France, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Creil et Beauvais (Oise).

[ad2]

Source France 3 Région

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Laisser une réponse