Covid-19 : Près de la moitié des Français ont vu leur revenu baisser depuis la crise


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Yolt, l’application pour gérer son argent intelligemment, a mené une étude auprès de 6000 personnes en France, en Italie et au Royaume-Uni. Résultat, près d’un Français sur deux (47%) enregistre une perte de revenu pendant le confinement – contre 39% au Royaume-Uni et 67% en Italie !

L’application bancaire Yolt, filiale d’ING Bank, publie les résultats d’une nouvelle étude européenne portant sur plus de 6000 répondants dont 2000 en France. L’étude révèle que de nombreux Français ont vu leurs revenus baisser suite à la crise du Covid-19. Cependant, leurs bonnes habitudes d’épargne ont contribué à renforcer la sécurité financière, surtout si on les compare aux consommateurs britanniques et italiens.

Pour 47 % des Français leurs revenus ont baissé

Les ménages en France, Italie et Royaume-Uni ont vu leurs revenus considérablement réduits en avril par rapport au mois de mars : en France, 47% des Français déclarent que leurs revenus avaient baissé, contre 67% en Italie et 39% au Royaume-Uni.

Les 25-44 ans ont deux fois plus de risques que les plus de 55 ans d’avoir subi une baisse de revenus en raison de la COVID-19

En France, la perte de revenus en avril s’élevait en moyenne à 23,4%, la plus faible baisse moyenne dans les trois pays. Cependant, il est clair que les jeunes Français sont les plus touchés : 53% des 25-44 ans déclarent avoir vu leurs revenus baisser. En comparaison, seulement 23% des plus de 55 ans ont vu leurs revenus baisser. Les 16-24 ans ont également connu la plus forte baisse moyenne de revenus (27%), ce qui pourrait refléter une dépendance accrue des jeunes générations aux emplois dans le commerce de détail et les loisirs, secteurs de l’économie les plus touchés par les mesures de confinement.

Fait prometteur, malgré ce contexte, deux tiers des Français disent se sentir financièrement à l’abri, contre 45% des Italiens et 53% des Britanniques. Cela pourrait refléter les habitudes d’épargne bien établies des consommateurs français, les données de Yolt révélant que 63 % d’entre eux ont régulièrement épargné avant le début de la crise, ce qui pourrait les aider à se préparer à des imprévus.

8 sur 10 sont inquiets de ne pouvoir faire face à leurs dépenses courantes

Parmi les 25% qui ne se sentent pas en sécurité financière, 8 sur 10 sont inquiets de ne pouvoir faire face à leurs dépenses courantes (courses, loyer/prêt immobilier, factures d’eau, gaz, électricité) tandis que 10 % s’inquiètent de ne pas avoir d’argent pour se soigner. Pour 28 % des Français, la principale préoccupation était de payer les produits de première nécessité comme la nourriture et les médicaments.

Combien de temps pour se remettre …

La chute des revenus et l’incertitude économique généralisée ont conduit à des estimations variables quant au temps qu’il faudra pour se remettre sur pied financièrement. Selon les pays, les réponses varient de quelques mois à plus d’un an : 39% des Français estiment qu’ils auront besoin de plus de deux mois, alors que 13% déclarent ne pas savoir combien de temps cela prendrait.

« Ces derniers mois, les ménages ont connu une perte de revenus immédiate et sévère, ce qui aura un impact sur tous les aspects de leur vie, de la vie quotidienne à leur capacité d’épargner. Alors que la France sort du confinement et qu’un sentiment de normalité semble revenu, l’incertitude nous guette. Plus que jamais, le moment est venu pour les Français de s’occuper de leurs finances, d’épargner là où c’est possible et d’identifier les domaines dans lesquels ils pourraient réduire leurs dépenses. Des outils gratuits comme Yolt peuvent être un point de départ utile, en permettant aux utilisateurs de voir en un coup d’œil tous leurs comptes et de gérer leurs budgets, sur une seule appli », conclut Pauline van Brakel, Chief Product Officer de Yolt.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo

Je soutiens MySweetimmo

Newsletter

Abonnez-vous gratuitement !




L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Laisser une réponse