Diagnostics immobiliers: quel budget prévoir? 1

Diagnostics immobiliers: quel budget prévoir?


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Les prix des diagnostics immobiliers varient en fonction de la taille du bien immobilier comme de sa localisation. Voici un exemple de prix basé sur un appartement de trois pièces, situé dans une ville prisée.

Le prix du diagnostic plomb peut varier entre 130 et 200 euros, selon les recherches nécessaires et l’espace à analyser. Le travail du diagnostiqueur consiste à aller chercher les traces de plomb qui se trouvent dans les anciennes peintures. Le diagnostic amiante coûte environ 105 euros. Il faut prévoir des frais supplémentaires si les résultats obtenus nécessitent plus d’analyses dans un laboratoire spécialisé.

Le prix du diagnostic gaz est de 120 euros en moyenne. Bien sûr, il ne concerne que les logements possédant un chauffage au gaz. Quant au diagnostic électrique, il coûte environ 115 euros. Il est obligatoire pour les logements dont l’installation électrique date de plus de quinze ans.

Lire aussiLes bons tuyaux pour financer sa rénovation énergétique

Le prix du diagnostic loi Carrez, qui ne concerne que les copropriétés, tourne autour de 85 euros. Quant au prix du diagnostic de performance énergétique (DPE), il atteint en moyenne 120 euros. Il ne faut pas oublier le diagnostic Esris, que le vendeur du logement peut réaliser lui-même, gratuitement. Le diagnostic termites et le diagnostic assainissement tournent tous les deux autour de 125 euros.

Comment sont calculés les prix?

Les prix des diagnostics immobiliers dépendent d’un certain nombre de facteurs. Le type du diagnostic fait partie des plus importants, puisque tous ne demandent pas le même investissement de la part du diagnostiqueur. Par exemple, le diagnostic plomb est plus long à effectuer que le diagnostic loi Carrez. La zone géographique joue aussi sur le prix. Ils sont généralement moins élevés dans les grandes villes, dans lesquelles on trouve de nombreux diagnostiqueurs.

Par ailleurs, la taille du bien immobilier, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, joue sur ces prix. Plus il y a de mètres carrés à inspecter, plus le diagnostiqueur y passe du temps. Enfin, il ne faut pas oublier que c’est le professionnel lui-même qui fixe ses tarifs. C’est pourquoi il est conseillé de demander plusieurs devis avant de faire son choix, les prix pouvant varier d’un diagnostiqueur à l’autre. Attention, les diagnostics immobiliers vous seront obligatoirement demandés en cas de vente.

(Par la rédaction de l’agence hREF)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…