Catella confirme son entrée sur le marché belge en finalisant l'acquisition d'un actif résidentiel bruxellois pour 25 M€ 1

Catella confirme son entrée sur le marché belge en finalisant l’acquisition d’un actif résidentiel bruxellois pour 25 M€

© Catella

La plateforme d’investissement résidentiel de Catella a fait ses premiers pas sur le marché belge après avoir clôturé l’acquisition d’un immeuble résidentiel au cœur de Bruxelles pour 25 M€. Les sociétés Catella Investment Management Benelux (CIMB) de Maastricht et Catella Investment Management Benelux (CIMB) de Berlin ont fait cette acquisition pour le compte de Catella European Residential Fund III (CER III).

Construit en 2005, ce bâtiment comprend 65 appartements de luxe entièrement meublés et 70 places de stationnement intérieur. La plupart des appartements sont loués et ont une superficie comprise entre 41 et 173 mètres carrés. Cette transaction fait suite à une nouvelle levée de fonds de 125 M€ en avril et de 25 M€ en juillet auprès d’une compagnie d’assurance allemande.

« Nous nous réjouissons que notre fonds continue d’attirer de nouveaux capitaux pendant la période de confinement due à la Covid-19 et pensons que le vif intérêt des investisseurs institutionnels va se maintenir, a déclaré Patrick Au Yeung, gestionnaire de fonds pour Catella European Residential Fund III. Bruxelles est l’une des principales cibles de notre stratégie résidentielle européenne du fait de son importance en tant que centre financier et capitale de l’Union européenne. Le marché résidentiel est essentiellement composé d’appartements et nous pensons que le complexe que nous avons acquis va attirer des expatriés, des diplomates et des employés de multinationales, dont beaucoup préfèrent habiter près de leur lieu de travail en centre-ville où le coût de la vie est très abordable par rapport à d’autres grandes villes européennes. »

Ralph Willems, gérant des acquisitions pour CIMB, a ajouté : « Le marché locatif institutionnel reste assez limité en Belgique par rapport aux pays voisins comme l’Allemagne et les Pays-Bas, mais les investisseurs lui témoignent un fort intérêt. Nous aimerions explorer d’autres opportunités dans des zones urbaines attractives sur l’ensemble du pays comme Bruxelles et Anvers, ainsi que de plus petites villes comme Gand, Bruges et Louvain. Nous ciblons surtout des biens locatifs abordables et des sous-segments du marché résidentiel mal approvisionnés comme les logements pour étudiants et séniors. »

L’achat réalisé à Bruxelles représente l’une des quatre transactions récemment menées par CER III dans des (grandes) villes européennes dont Berlin, Postdam et les villes frontalières françaises comme Ornex, située près de Genève.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…