Collectivités : l'attractivité des emplois passe par le salaire et le logement, selon un rapport 1

Collectivités : l’attractivité des emplois passe par le salaire et le logement, selon un rapport


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


© Adobe Stock

Salaires, logements, qualité de vie au travail : un rapport publié jeudi préconise d’agir sur plusieurs leviers pour améliorer l’attractivité de la fonction publique territoriale.

Dans ce versant de la fonction publique qui compte près de 2 millions d’agents, « les rémunérations ont évolué faiblement ces dernières années, le management est perçu comme vieillot, les métiers sont exposés à la fatigue physique et nerveuse, l’organisation des concours est complexe », énumèrent les trois auteurs du rapport commandé fin septembre par la ministre de la Fonction publique Amélie de Montchalin.

Par ailleurs, la moyenne d’âge (45,5 ans) des agents territoriaux est plus élevée que celle des agents publics d’Etat (près de 43 ans) et hospitaliers (42 ans), amplifiant la nécessité de recruter.

Dans ce contexte, « la mise en place d’une politique de rémunération plus incitative est une priorité », jugent Corinne Desforges, Mathilde Icard et Philippe Laurent. Selon leur rapport, le « salaire net moyen » des agents territoriaux s’élevait à 2 004 € mensuels en 2019.

La mission préconise également « la création d’un fonds pour l’attractivité de la fonction publique territoriale afin d’inciter et d’aider les collectivités en zone de moindre attractivité à recruter », précisent-ils.

Les auteurs plaident aussi pour « le développement d’une offre de logements, notamment intermédiaires, pour les agents territoriaux ».

« L’un des enjeux est de pouvoir proposer de véritables parcours de carrière aux agents publics à l’échelle des départements voire des zones d’emploi », notent-ils.

Pour eux, la gestion des ressources humaines doit faire l’objet d’une réflexion commune des associations d’élus locaux.

Pour ce faire, ils suggèrent de transformer la Coordination des employeurs territoriaux, un groupement informel de collectivités de tailles diverses, en « une structure de représentation unifiée » des 42 700 employeurs locaux recensés.

Enfin, il est proposé d’agir sur la qualité de vie au travail. « Le rôle des élus est d’être attentifs à leur personnel », insistent les auteurs : « La possibilité ouverte par l’ordonnance du 17 février 2021 de négocier des accords locaux sur la qualité de vie au travail est un nouvel outil dont les élus peuvent s’emparer ».

Le rapport a été établi sur la base de plus de 150 auditions, de travaux d’expertise, de deux enquêtes et « d’échanges sur le terrain ».


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…