Lieusaint : l’EPA Sénart obtient 2,3 M€ pour l’écoquartier de l’Eau Vive 1

Lieusaint : l’EPA Sénart obtient 2,3 M€ pour l’écoquartier de l’Eau Vive


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


L’écoquartier de l’Eau Vive à Lieusaint.
© DR

L’EPA Sénart annonce avoir obtenu le versement de deux subventions, de l’État et de la Région Île-de-France, pour un montant total de plus de 2,3 M€, permettant de concrétiser la phase 2 du projet de l’écoquartier de l’Eau Vive, situé à Lieusaint.

Cette nouvelle phase de l’écoquartier de l’Eau Vive est la dernière étape de développement de la ZAC de la Pyramide, créée et portée par l’EPA Sénart depuis 1996. Celle-ci accueille trois groupes scolaires, deux gymnases, un collège, un lycée, un centre culturel, une maison de la petite enfance, deux plaines de jeux et un total de 2 000 logements programmés, dont 25 % de logements sociaux.

La phase 2 de l’écoquartier vise la reconversion d’une ancienne friche industrielle qui accueillait jusque dans les années 1990 une sucrerie. Elle se constitue de cinq lots d’habitats collectifs représentant 515 logements, dont 100 logements sociaux.

« Ces deux subventions sont une excellente nouvelle pour Sénart, se félicite Aude Debreil, directrice générale de l’EPA Sénart. Les zones de friches sont rares sur notre territoire. C’est pourquoi nous tenions à recycler les bassins de décantation d’une ancienne usine sucrière situés à 500 m de la gare RER pour y développer une offre de logements accessibles et de haute qualité environnementale. Avec ces aides, nous allons pouvoir atteindre le niveau d’exigences environnementales exceptionnelles que nous envisagions. »

Ces fonds permettront notamment de maintenir le niveau d’exemplarité urbanistique et environnementale du projet. Celui-ci favorisera par exemple les déplacements durables et efficaces, en maillant le quartier de liaisons douces et en diminuant les accès véhicules. Des zones humides seront également préservées grâce à la création de différentes strates de végétation et en restituant des îlots de fraicheurs.

« Avec ce nouveau quartier, nous tenions à recréer une continuité entre le bâti et le paysage : connecté au tissu urbain, l’écoquartier de l’Eau Vive s’inscrit aussi en harmonie avec les espaces naturels environnants », déclare Ollivier Guilbaud, directeur général adjoint aménagement et prospective pour l’EPA Sénart.

Dans le détail, l’EPA Sénart va recevoir une subvention de 1,5 M€ de l’État dans le cadre du plan France Relance pour la reconversion des friches issues d’anciens sites industriels. Et 838 649,85 € de la Région Île-de-France dans le cadre de l’Appel à manifestation d’intérêt « Reconquérir les friches franciliennes ».


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…

Laisser une réponse