Gard : faute de concerts, Jazz 70 renoue avec les “jam session” en ligne


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Jazz 70 fête cette année son cinquantenaire. Elle comptait multiplier les événements, mais cette ambition a été emportée par l’épidémie de coronavirus. Toute la programmation artistique a été interrompue. La plupart des concerts ont été annulés, d’autres reportés. Voilà pourquoi sont proposés aux amateurs des “jam session” en ligne. Pour le président de l’association, Laurent Duport, “il est important de fidéliser les artistes qui travaillent avec nous”. 

Comme les salles de spectacle sont fermées, c’est à nous de nous organiser pour faire vivre la musique de nos artistes régionaux. C’est pour nous une année exceptionnelle. Nos 50 ans seront inscrits dans les annales. On peut reporter des tas de choses, mais pas notre saison anniversaire. C’est pourquoi on a voulu réagir et continuer à exister.

Stéphane Kochoyan, directeur artistique de Jazz 70  

Premier live concluant

Laurent Coulondre, pianiste et claviériste originaire de Vauvert (Gard) est le premier à avoir répondu à l’appel de l’association. Il a réalisé la performance avec deux amis musiciens, Anthony Jambon à la guitare et Jeremy Bruyère à la contrebasse.
 

Premier live en ligne assuré par Anthony Jambon (guitare), Laurent Coulondre (piano) et Jérémy Bruyère (contrebasse) / © Michel DaussePremier live en ligne assuré par Anthony Jambon (guitare), Laurent Coulondre (piano) et Jérémy Bruyère (contrebasse) / © Michel Dausse
Premier live en ligne assuré par Anthony Jambon (guitare), Laurent Coulondre (piano) et Jérémy Bruyère (contrebasse) / © Michel Dausse

Laurent Coulondre a apprécié même s’il y a des choses à revoir sur le plan technique : “C’était une évidence d’accepter cette expérience parce qu’il s’agissait de Jazz 70. Je ne l’aurais probablement pas fait de ma propre initiative. Je ne regrette pas. J’étais content de retrouver cette adrénaline du live. C’était rigolo de voir les commentaires du public tout en regardant ma partition. Il y a eu des petits problèmes techniques, à cause de la mauvaise connexion Internet qui, à mon avis, ne garantissait pas une écoute optimale pour le public. C’est à refaire mais avec plus de moyens.”

Près de 10.000 personnes ont assisté à ce premier concert mis en ligne, via 3.400 connexions. Plus d’un millier ont réagi ou commenté comme Sylvie ou Léa.
 

Bravo les d’jeuns, c’est génial cette petite intervention comme ça à domicile ! Grosses bises et merci à vous trois ! MERCI !! Pour le plaisir de vous écouter.

Se réinventer en mode 2.0 tant que les salles resteront fermées

Pendant le confinement plusieurs performances artistiques ont été publiées sur le plus célèbre site de réseaux sociaux. “C’est la seule solution que nous avons pour continuer à faire vivre le jazz dit le président de Jazz 70. Il y a eu un véritable élan“. 

Tout le contenu en ligne est gratuit. Les artistes sont rémunérés, quand ils le souhaitent, par la trésorerie de l’association. “Pour l’instant, la situation financière de l’association n’est pas en difficulté. On espère renouer rapidement avec le public et continuer nos actions sociétales précise Laurent Duport. 
 

Trouver de nouveaux modes d’expression, c’est une expérience que nous allons continuer. La question de la transition numérique est fondamentale. La période de confinement a changé les modes de rapport aux spectacles. On se tourne davantage vers les plateformes numériques. QwestTV justement a le vent en poupe. C’est l’avenir.

Laurent Duport

“On espère souffler nos 50 bougies le 1er septembre ajoute Stéphane Kochoyan le directeur artistique. Au regard de la situation sanitaire, on envisage de le fêter au Carré d’Art (à Nîmes). Cet été on prévoit aussi des petites opérations pilotes en respectant les mesures sanitaires. Si cela est possible on mettra en place des concerts pour les publics empêchés (hôpitaux, EHPAD, écoles et maisons d’arrêt)”.
 

Les prochains concerts en ligne déjà programmés

Une vingtaine de concerts sont déjà à l’affiche des prochains rendez-vous en ligne.. Le jeune guitariste Roman Raynaud, originaire de Montpellier, se produira le 6 juin à 18h30 en direct sur la page Facebook de l’association nîmoise.

Pour compléter cette programmation régionale, Jazz 70 s’associe avec TSF Jazz, Spedidam et la Fondation Interfréquences pour retransmettre trois semaines de concert live de la grande famille du jazz, à partir du 1er juin, du lundi au vendredi à 20h.

Les concerts en ligne sont donc appelés à prendre une place de plus en plus importante. Reste à voir si le public sera au rendez-vous.

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Source France 3 Région

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source Baromètre

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…