Menton : l’hôpital la Palmosa ferme son unité Covid


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Menton : l’hôpital la Palmosa ferme son unité Covid 1

Depuis le vendredi 22 mai, 16 heures,  il n’y a plus d’unité Covid (17 lits au total) à l’hôpital mentonnais La Palmosa. Et il n’y a plus qu’une entrée pour les urgences. Une circuit spécifique avait été mis en place pour les suspicions de Covid, ce n’est plus le cas désormais. 

Mais l’établissement hospitalier a tout de même envisagé l’arrivée de nouveaux malades : au troisième étage, une cloison isole les sept chambres du fond en zone tampon. 
Les consultations externes reprendront au sein de l’hôpital le 15 juin, idem pour les échographies, mammographies et des rendez-vous réguliers.

Un hôpital situé en troisième ligne

Au départ, cet hôpital de Menton, le dernier avant la frontière avec l’Italie, ne devait pas avoir d’unité Covid, il s’agissait d’accueillir principalement “des patients sous surveillance, mais qui ne devaient pas nécessiter de réanimation”, précisait alors Isabelle Kosatka, déléguée CGT.

Mais le 2 avril, La Palmosa ouvre une unité de 17 lits en lieu et place de l’ancienne unité de chirurgie.

On a transféré les patients en chirurgie vers un autre secteur et on a transformé les chambres doubles en chambres seules”, explique alors Odile Capitani-Dollo, la directrice adjointe de l’hôpital mentonnais. “Les chambres ont été désinfectées et équipées avec du matériel jetable.” Une “ligne téléphonique spéciale” a également été mise en service pour le médecin.

Dès le 3 avril, trois patients atteints par le coronavirus  arrivent en ambulance à l’hôpital de Menton, depuis le CHU de Nice.

“Pas facile, mais on l’a fait”,  explique la déléguée CGT Isabelle Kosatka

Tout le monde a fait en sorte que cela fonctionne explique Isabelle Kasatka.

Il a fallu fermer des services, réaffecter le personnel, changer les horaires, mais globalement, ça s’est plutôt bien passé.

Ce qui passe mal, c’est de ne pas bénéficier de la prime Covid de 1 500 euros.

“Le CHU de Nice et l’hôpital d’Antibes bénéficient d’un système dérogatoire qui leur permet de bénéficier de la prime maximale, les hôpitaux de Cannes et Grasse devraient aussi en bénéficier” a annoncé récemment le député LREM des Alpes-Maritimes Loïc Dombreval. Menton est donc le grand oublié.

Odile Capitani-Dollo, directrice adjointe, ne cache pas son amertume. Je trouve cela particulièrement injuste et très démoralisant pour le personnel, conclut-elle.
 

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Source France 3 Région

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source Baromètre

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…