Blog de l'A.M.I

réouverture des salles de cinéma ce 22 juin mais d’importantes pertes attendues


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Les salles de cinéma vont à nouveau pouvoir faire le plein, ou presque. Alors que les exploitants s’apprêtaient à reprendre leur activité, lundi 22 juin, en limitant leur capacité d’accueil à 50 %, le ministre de la culture a annoncé la levée de cette contrainte.

 

Exploitants de cinémas et dirigeants de salles de spectacle, la nouvelle a surpris tout le monde hier, dimanche 21 juin. Contre toute attente, la demi-jauge préconisée en raison du coronavirus ne sera finalement pas appliquée a annoncé le ministre de la Culture. Une décision prise vendredi lors d’un conseil de défense a indiqué Franck Riester qui précise que “les spectateurs devront cependant toujours être séparés par un siège lorsqu’ils n’appartiennent pas au même groupe”.

La nouvelle a évidemment réjoui les professionnels de ce secteur touché de plein fouet par la crise du coronavirus même si certains regrettent de n’avoir appris la nouvelle qu’à la veille de la levée de cette limitation.

 

Les exploitants de cinémas pris de court

 

“Nous sommes un peu surpris d’être prévenus si tard” a réagi Patrick Ortega, directeur du cinéma d’art et essai le Club à Grenoble. “Mais cela ne changera pas grand-chose pour nous car nous avions déjà décidé que les spectateurs seuls, en couple ou en groupe seraient encadrés par des place libres”.

Si le confinement a mis en difficulté les finances du Club, Patrick Ortega redoute peut-être encore davantage les mois qui viennent. “La période estivale est généralement très calme, explique-t-il et il va falloir composer sans les aides, les allégements de loyer et l’activité partielle dont nous avons bénéficié pendant le confinement”. Patrick Ortega table sur une perte de 30% sur l’ensemble de l’année.

 

Un million d’euros de pertes estimé au Pathé Chavant

 

Le ressenti est à peu près le même du côté des multiplexes. “Cela ne va pas révolutionner notre fonctionnement” » indique Johan Borghi, responsable d’exploitation cinématographique du Pathé Chavant de Grenoble “car au niveau de nos réservations, nous avions déjà un algorithme qui prévoyait un espace libre autour de chaque spectateur, couple ou groupe de spectateurs”.

Là encore, le confinement a généré de très grosses pertes. “Environ un million d’euros rien que sur le Pathé Chavant” estime Johan Borghi, qui prévoit lui aussi une reprise très lente.

“Plusieurs sorties de films sont retardées” explique également le directeur du Pathé Chavant, “c’est pourquoi nous avons réduit les horaires d’ouverture de 15h30 à 23h30 en semaine et de 13h30 à 23h30 le week-end”.

Enfin, dernier détail important, le port du masque sera obligatoire dans l’enceinte des cinémas. Les spectateurs pourront les retirer une fois assis à leur place.

 

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Source France 3 Région

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source Baromètre

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…