Ce qui change le 1er janvier pour le budget des ménages 1

Ce qui change le 1er janvier pour le budget des ménages


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Le Nouvel An, ses vœux, ses étrennes, ses baisers sous le gui… et son cortège de nouveautés en matière de finances personnelles ! Le premier jour de 2022 n’échappe pas à la tradition et sonne l’entrée en vigueur de multiples mesures affectant, à la hausse comme à la baisse, les dépenses et ressources des foyers.

L’année commence avec un élargissement à toutes les femmes de moins de 26 ans de la gratuité de la contraception (jusqu’à moins de 19 ans jusqu’ici). Avec, aussi, une simplification de l’accès à la complémentaire santé solidaire, qui doit être automatiquement attribuée aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), « sauf opposition expresse de leur part ». Et pour leurs dépenses de complémentaire santé, les agents de l’Etat pourront toucher, sur demande, 15 euros par mois, versés avec la paie à partir de janvier.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Sera-t-il enfin plus facile de choisir sa complémentaire santé ?

A l’hôpital, ce premier jour de l’année est marqué par une réforme de la tarification des urgences. Un forfait de 19,61 euros (8,49 euros au tarif réduit) sera désormais facturé lorsque la prise en charge n’est pas suivie d’une hospitalisation, à la place du complexe système de tarification actuel. Des exceptions sont prévues, par exemple pour les femmes enceintes.

Une nouveauté importante entre par ailleurs en vigueur pour les personnes touchant l’allocation adulte handicapé (AAH) en couple avec un non bénéficiaire de l’AAH : les revenus du conjoint, concubin ou partenaire de Pacs pris en compte dans le calcul de l’aide feront l’objet d’un abattement forfaitaire (il était jusqu’ici proportionnel), à fixer par décret.

Il devrait s’élever à 5 000 euros par an, majoré d’au moins 1 100 euros par enfant. Cette réforme, qui fait suite au refus du gouvernement d’individualiser le calcul de l’AAH (donc de ne plus prendre en compte les revenus du conjoint, partenaire de Pacs ou concubin), entrera en vigueur pour l’allocation due au titre de janvier, versée début février. Le gouvernement estime que le gain moyen sera de 110 euros par mois pour 120 000 foyers. Et promet une réforme sans perdant.

Lire aussi Individualisation de l’allocation handicapés : nouveau rejet par les députés

Quant à l’indemnisation du congé « proche aidant », instaurée à l’automne 2020, elle est revalorisée au niveau du smic et passe à 58,59 euros par jour, contre 52,13 euros en 2021 (pour une personne vivant seule ; le décret est attendu en janvier). Et la durée maximale d’attribution de la prestation de compensation du handicap (PCH) passe à dix ans pour toutes les aides liées à ce dispositif ; celle-ci sera en outre maintenant attribuée à vie si le handicap ne peut évoluer favorablement.

Il vous reste 74.04% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial Immobilier …