Ceetrus et Nodi donnent naissance à l’opérateur immobilier mixte Nhood

Ceetrus et Nodi donnent naissance à l’opérateur immobilier mixte Nhood

Ceetrus et Nodi donnent naissance à l’opérateur immobilier mixte Nhood 1

La Maillerie
© Nodi

Nhood – contraction de neighborhood qui signifie « quartier » dans la langue de Shakespeare –, c’est le nom adopté par la famille Mulliez pour désigner sa nouvelle plate-forme dédiée à l’immobilier mixte. L’annonce a été faite ce matin par Antoine Grolin, associé familial et membre de la gérance AFM (Association familiale Mulliez), président de Ceetrus et président fondateur de Nodi. « Il était important de créer une entreprise avec des racines nouvelles, a-t-il présenté. Nhood a été créé au service de foncières propriétaires d’actifs pour animer, régénérer et transformer des sites en nouveaux lieux de vie. »  

D’une part, la naissance de cette nouvelle structure acte la séparation des actifs de Ceetrus, foncière du groupe Auchan, et de Nodi, aménageur promoteur qui travaille à la reconquête de friches urbaines. D’autre part, la mise en orbite de Nhood officialise le rapprochement des équipes. Désormais complémentaires, ces équipes agiront pour le compte de foncières propriétaires de sites – Ceetrus comme Nodi –, des enseignes de l’AFM (Leroy Merlin, Decathlon, Auchan…) et des partenaires (Morgan Stanley – Italie, Primonial – France…). Pour diriger Nhood, la famille Mulliez a choisi Étienne Dupuy, ex-Managing Director de l’asset management pour l’Europe d’Invesco Real Estate. Ce dernier est chargé de coordonner et de mettre en œuvre la stratégie de gestion et d’investissement à triple impact positif. Il s’appuie sur les équipes locales implantées dans dix pays. Par ailleurs, Nhood France sera dirigé par Hervé Croq. Chaque équipe locale sera chargée d’animer, cocréer, transformer et régénérer les sites en nouveaux lieux de vie « résilients au changement climatique et à la crise sanitaire ». 

Triple dimension  

Antoine Grolin a indiqué que Nhood évaluerait « prioritairement » les sites sur la triple dimension « Planet, People, Profit ». Dans les faits, cette méthodologie tient compte de l’impact environnemental, climatique, sociétal et économique dans sa stratégie d’exploitation, d’animation, de gestion et de régénération de sites. « Ces lieux, nous les concevons à triple impact positif sur l’inspiration de la ville du quart d’heure (…) », précise le président de Nhood. Parmi les sites démonstrateurs de cette ambition, la nouvelle structure met en avant les reconquêtes de l’ancienne friche des 3 Suisses de La Maillerie à Villeneuve-d’Ascq, le quartier de la gare de Vigo en Espagne ou encore le quartier Coresi à Brașov, en Roumanie. Le tout tourné vers la mixité des usages et sociale, la coconstruction, la contribution au dynamisme économique local et la réintégration de la biodiversité sur les sites.  

Levier de croissance 

Selon les calculs de Nhood, le potentiel de développement est évalué à plus de 4 millions de m2 – dont près d’un tiers en logements. Au passage, ce levier de croissance irriguera tous les métiers de la nouvelle plate-forme de services : de l’exploitation à la commercialisation en passant par la structuration et stratégie de portefeuille, l’aménagement, la conception et le design urbain. « Nous intervenons sur chaque site pour régénérer durablement et de manière responsable, en améliorant le cadre de vie des habitants. Nous partons du territoire pour concevoir dans la durée des quartiers animés et connectés, pour ceux qui y vivent, y travaillent et s’y rendent », argumente Étienne Dupuy, directeur général de Nhood. Pour avoir les moyens de ses ambitions, les dirigeants de Nhood prévoient 1 Md€ d’investissements pour les trois années à venir.  

Lors de la conférence de presse organisée en phygital, Antoine Grolin n’a pas esquivé les questions relatives à l’abandon par l’État du mégacomplexe Europacity et les embuches rencontrées autour de la rénovation XXL de la gare du Nord à Paris. « Nous avons beaucoup appris et nous sommes heureux d’avoir eu cette expérience-là », a-t-il expliqué. Cette expérience justement, il compte bel et bien la mettre au profit de Nhood : « Notre ambition est de s’enrichir du local pour écouter les habitants. » 


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…