Coup de tonnerre : l'acquisition de Primonial par Altarea à l'arrêt 1

Coup de tonnerre : l’acquisition de Primonial par Altarea à l’arrêt


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Alain Taravella

Stéphane Vidal

Stéphane Vidal
© Philippe Matsas

Via un communiqué, daté du 2 mars, Altarea, présidé par Alain Taravella, a informé le marché que « l’acquisition de Primonial ne pouvait être réalisée dans les conditions convenues ». Extraits : « Dans le cadre de la revue de la documentation juridique dont certains éléments n’ont été communiqués que le 25 février, Altarea a constaté que les conditions convenues pour l’acquisition du groupe Primonial début mars n’étaient pas remplies du fait du non-respect — tant sur le fond, la forme et les délais — des stipulations du protocole d’acquisition signé en juillet 2021. »

La société Altarea dit déplorer « cette situation qui ne permet pas de réaliser l’acquisition conformément au protocole d’acquisition et avec un niveau de sécurité juridique suffisant ». Et de préciser qu’elle « mettra tout en œuvre pour faire valoir ses droits, protéger ses intérêts et ceux de ses actionnaires ». Contacté par l’AFP, Altarea n’a pas précisé si son renoncement était définitif.

« Extrêmement surpris de cette décision unilatérale »

Toujours par voie de communiqué, Primonial n’a pas tardé avant de donner sa version des faits, se déclarant « extrêmement surpris de cette décision unilatérale du groupe Altarea ». Extraits, là encore : « Cette opération, très complexe notamment dans une optique de simplification au closing de la structure actionnariale actuelle du groupe Primonial, a nécessité la réalisation d’un nombre très important d’opérations (fusions, augmentation de capital, réduction de capital…) dans des délais très contraints communément fixés en juillet dernier au moment du signing. Il est inimaginable de remettre en question sa réalisation à seulement deux jours du closing pour cette seule raison, alors que toutes les conditions étaient réunies. »

Et le groupe d’ajouter : « Nous allons faire constater la défaillance de l’acheteur à ses obligations par toutes les voies de droit. »

Cité dans ce même communiqué, Stéphane Vidal, président de Primonial, déclare : « Nous restons convaincus que ce projet avait beaucoup de sens et qu’il était grandement porteur de synergies pour nos deux groupes sur le long terme. » L’intéressé précise : « Le groupe Primonial n’a jamais été aussi fort, soudé et précurseur, enregistrant des résultats financiers historiques (…). Les actionnaires, le management et les équipes du groupe sont plus que jamais investis dans l’écriture de la magnifique histoire de Primonial. Le développement organique est certain, les projets de développement sont nombreux et notre ambition intacte. »

Une opération officialisée l’été dernier

Pour rappel, le 23 juillet 2021, Altarea annonçait avoir conclu avec les actionnaires (Bridgepoint, Latour Capital, Société générale assurances) et le management du groupe Primonial les accords définitifs relatifs à l’acquisition de 60 % du capital du groupe Primonial au 1er trimestre 2022 et du solde du capital au 1er trimestre 2024.

Le périmètre de l’opération comprenait les activités d’asset management immobilier (30 Mds€ d’actifs immobiliers gérés au 31 mai 2021) et de distribution (12 Mds€ d’actifs conseillés), ainsi qu’une participation minoritaire de 15 % dans La Financière de l’Échiquier (LFDE, 13 Mds€ d’actifs financiers gérés), les 85 % du capital restants étant conservés par les actionnaires actuels (le management, Bridgepoint, Latour Capital, Société générale assurances).


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…