Gecina maintient ses objectifs pour l’exercice 2021 1

Gecina maintient ses objectifs pour l’exercice 2021


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Méka Brunel
© Gecina

Gecina affirme maintenir se guidance pour l’exercice 2021 avec un résultat récurrent net par du groupe à 5,3 € par action, après 453 M€ de cessions. Au cours du premier semestre, la foncière enregistre des revenus locatifs stables à périmètre constant (à +0,1 % et -0,4 % retraité du rattrapage de loyers sur des surfaces de commerce et des indemnités perçues). La croissance à périmètre constant est toujours en hausse sur le bureau (+0,4%) et le logement traditionnel (+1,1%). « Cette performance solide en dépit du contexte sanitaire traduit la pertinence des choix stratégiques du groupe avec le recentrage du patrimoine sur les zones les plus centrales, l’affirmation du résidentiel, la rotation active du patrimoine, l’extraction de valeur sur les immeubles à fort potentiel et l’approche servicielle », fait savoir Gecina via un communiqué de presse.

Depuis le début de l’année 453 M€ de cessions ont d’ailleurs finalisées ou sécurisées avec une prime sur les valeurs à fin 2020 de +7,2 %. 97 % de ces cessions de bureaux concernent des immeubles situés en dehors de Paris.

À périmètre courant, les loyers s’inscrivent en baisse de -7,3 % principalement sous les effets des cessions réalisées sur le bureau depuis début 2020 (-8 M€), et d’immeubles mis en restructurations ou devant l’être prochainement (-6 M€). À périmètre constant, les loyers sont stables à +0,1 % à fin juin 2021. Les loyers annualisés sont en baisse (-10 M€) par rapport au 31 décembre 2020.  À périmètre courant, les revenus locatifs de bureaux s’inscrivent en baisse de -8,5 %. Pour le résidentiel, les loyers, à périmètre constant, sont en hausse de 1,1 %.

Résilience du résultat récurrent net part du groupe

Le résultat récurrent net part du groupe est en baisse à fin juin 2021 par rapport à fin juin 2020 (-6,5 % par action) principalement en raison du volume de cessions réalisées en 2020 et début 2021, ainsi que des pertes temporaires de revenus locatifs provenant d’immeubles à fort potentiel libérés en vue de leur mise en restructuration.

Au 30 juin 2021, Gecina présente un ratio d’endettement LTV à 33,4 % droits inclus (35,4 % hors droits). En tenant compte des cessions sous promesses devant être finalisées au cours du troisième trimestre, le LTV droits inclus est de 32,3 % (et 34,3 % hors droits). La liquidité du groupe s’élève à fin juin à 3,2 Mds€, couvrant ainsi l’intégralité des échéances financières des trois prochaines années, et les lignes de crédit disponibles ont une maturité moyenne résiduelle de quatre années.

Une stratégie qui s’affirme sur le logement

Avec des opérations en cours de développement et d’autres pouvant être lancées dans les semestres qui viennent, des acquisitions de projets réalisées au cours du premier semestre et d’autres en cours de négociations, le potentiel de croissance du portefeuille résidentiel s’élève potentiellement à plus de 1 000 logements supplémentaires.

Après la création de la filiale « Homya » rassemblant l’ensemble des actifs résidentiels traditionnels du groupe – YouFirst Residence –, Gecina s’est ensuite dotée d’un deuxième outil non exclusif complémentaire au travers de partenariats avec des promoteurs visant à favoriser son ambition de faire croître la taille de son patrimoine de logements, afin de pouvoir bénéficier d’effets d’échelle.  Par ailleurs, avec les signatures de partenariats avec Nexity et Woodeum, Gecina s’est mis en ordre de marche au cours de 2020 pour développer son activité sur le résidentiel. Depuis le début de l’année, 161 M€ d’acquisitions en VEFA ont été finalisées ou sécurisées représentant 320 logements.

Six nouvelles opérations représentant près de 570 logements font aujourd’hui l’objet de discussions en vue de la concrétisation d’un accord pouvant intervenir au cours du second semestre. Le montant de ces investissements sera décaissé à l’avancement de la construction des immeubles concernés. Trois nouvelles opérations issues de ces partenariats, représentant 161 M€ d’investissements, ont ainsi d’ores et déjà rejoint le pipeline de développement résidentiel de Gecina, avec les immeubles Wood’up à Paris (8 000 m2), Belvédère à Bordeaux (8 000 m2) et Art’Chipel à Marseille (4 800 m2). Ces trois immeubles seront livrés courant 2023 et 2024. Ces acquisitions portent le pipeline de développements engagés sur le logement traditionnel à près de 540 logements qui seront livrés d’ici 2024.

La valeur du patrimoine (bloc) ressort à 20 Mds€, en hausse à périmètre constant de +1,2 % depuis le début de l’année en intégrant la variation de valeur nette du pipeline engagé. Gecina enregistre aussi une hausse de l’ANR EPRA de continuation (NTA) de +1,5 % sur un an à 172,6 € par action, et ANR EPRA de reconstitution (NRV) de 189,6 € par action.  A titre d’information, l’ANR EPRA dilué (ancien format) ressort à 175,3€ (+1,5 % sur 6 mois) par action et l’ANR EPRA dilué Triple Net à 171,9€ (+2,7 % sur 6 mois).

Des perspectives solides à court comme à plus long terme

« Les résultats publiés à fin juin 2021 traduisent à la fois la résilience du modèle de Gecina dans un contexte mouvementé en 2020, les impacts modérés et temporaires de la crise du Covid sur le secteur (faible indexation, hausse modérée de la vacance), mais laisse également entrevoir le potentiel du Groupe dans un contexte de reprise (baisse des provisions, hausse du taux d’occupation normatif, progression du taux de pré-commercialisation, bonne tenue des marchés locatifs dans les zones centrales, signaux de reprise de l’indexation), renforçant ainsi la confiance de Gecina pour le second semestre et les années qui viennent », avance la foncière dans un communiqué de presse.

« Les performances du Groupe se sont avérées au cours du premier semestre plus solides qu’anticipé, notamment sur des sujets opérationnels et plus particulièrement en matière de commercialisations de bureaux, tant en termes de volume que de prix, mais également sur des sujets financiers avec la réduction du coût moyen de la dette. Ces réalisations renforcent la confiance de Gecina au regard de la performance attendue pour 2021 », poursuit-elle.

En conséquence, le groupe maintient une anticipation du RRN par action de l’ordre de 5,3€, « bien que cette prévision s’entendait initialement hors effets potentiels des cessions ou acquisitions ». « Ce nouvel objectif pour 2021 pourrait être revu à la hausse comme à la baisse en fonction de cessions ou acquisitions d’actifs qui ne seraient pas réalisées ou sécurisées à date » ajoute Gecina.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…