Logements collectifs neufs : Rouen ne connaît pas la crise (Grecam) 1

Logements collectifs neufs : Rouen ne connaît pas la crise (Grecam)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Le Grecam a passé au crible les dynamiques du marché des logements collectifs neufs de la Métropole Rouen Normandie qui, depuis 2018, « écoule un peu plus de 1 000 logements par an, en moyenne ». « Contrairement aux grandes agglomérations françaises, ce marché n’a pas connu une chute brutale de son offre neuve. L’impact des élections et de la crise sanitaire s’est donc avéré limité », note le Groupe de recherche sur l’économie de la construction et de l’aménagement.

Les ventes se concentrent de moins en moins à Rouen : 45 % en 2018, 18 % en 2021. L’offre neuve s’avérant rare, « et plus complexe à développer », le marché de Rouen se positionne, de plus en plus, sur un segment de prix haut de gamme. Le prix moyen a ainsi fortement augmenté, passant de 3 420 €/m² à 4 300 €/m².

Plusieurs promoteurs — Pierre Invest, Cap Horn Promotion Lance-Immo, At’Ome — proposent des programmes allant de 4 500 à 6 600 €/m². Seules quelques opérations, situées sur la rive gauche proposent, encore, des prix attractifs à moins de 3 500 €/m².

Au 1er janvier 2022, il restait 1 000 logements en stock au sein de la métropole, affichés à un prix moyen de 3 870 €/m², ce qui correspond à dix mois de commercialisation, au rythme actuel. Seuls 260 d’entre eux se concentrent à Rouen (soit 26 % du stock à l’échelle de la métropole).


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…