Investissement multi-family : la France, deuxième marché le plus attractif d'Europe (Savills) 1

Investissement multi-family : la France, deuxième marché le plus attractif d’Europe (Savills)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Investissement multi-family en Europe.
© Savills

La France est pour la première fois sur le podium des marchés les plus attractifs d’Europe sur le secteur du multi-family (ou logement collectif), selon le conseil international en immobilier Savills. Avec 2,53 Mds€ soit 10,5 % de part de marché (en augmentation de 34 % par rapport à 2020), l’Hexagone se classe deuxième derrière l’Allemagne, qui a capté 44 % des investissements du secteur (10,6 Mds€), mais devant le Royaume-Uni et ses 2,05 Mds € (8,5 %).

À l’échelle européenne, le multi-family s’impose comme le deuxième secteur immobilier le plus important. En effet, au cours du premier semestre 2021, il a capté 24,1 Mds€, soit 23 % de l’investissement total. « Ce volume est en nette progression par rapport à la moyenne quinquennale (+16 %) », indique Savills. L’investissement en actifs de bureau occupe toujours la première place, avec 29,3 Mds€ investis, soit 28 % des investissements du semestre.

« Ces derniers trimestres, les investisseurs ont montré leur confiance dans le logement collectif, perçu comme une valeur refuge, augmentant leurs allocations dans les secteurs résidentiels et lançant de nouveaux fonds », commente Savills. Dans plusieurs pays, le multi-family représente un tiers de l’activité immobilière, voire davantage : Suède (31%), Espagne (32%), Allemagne (32%), Danemark (34%) et Finlande (42%). En France, sa part est plus modeste, avec 22% au terme du premier semestre.

« La forte concurrence sur le secteur a conduit à une baisse rapide des rendements. En 2020, les rendements de l’immobilier de logement prime ont ainsi atteint des niveaux bas record avec une moyenne de 3,2 % en Europe, déclare Mathieu Guillebault, directeur département Résidential Capital Markets Savills France. Cependant, l’écart entre les rendements du logement collectif et ceux des obligations à long terme reste intéressant à 290 points de base, à comparer à une moyenne à long terme de 237 points de base (sur la période 2012-2021). Étant donné l’attractivité continue du secteur, nous nous attendons à voir de nouveaux groupes d’investisseurs entrer sur ce secteur et à ce que les investisseurs déjà établis étudient de nouveaux marchés géographiques au fur et à mesure que la concurrence s’intensifie. »

Pour Eri Mitsostergiou, directrice Recherche Europe Savills : « la combinaison d’une demande croissante pour de la location et la pénurie structurelle de logements poussent les loyers à la hausse en Europe. Depuis 2015, les loyers moyens du logement collectif ont ainsi augmenté en moyenne de 4,6 % par an dans les 27 villes que nous étudions. Alors que le rythme de construction de nouveaux logements reste insuffisant pour répondre à la demande dans la plupart des grandes villes européennes, les loyers devraient continuer à monter. »


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…