La Banque des territoires mobilise 1 Md€ pour la relocalisation et l’aménagement industriel

La Banque des territoires mobilise 1 Md€ pour la relocalisation et l’aménagement industriel

Olivier Sichel
© D.R.

La Banque des territoires vient de mobiliser plus de 1 Md€ (800 M€ en fonds propres et 250 M€ en prêts sur fonds d’épargne) en direction de l’aménagement et de l’attractivité industrielle des territoires via le programme « Territoires d’industrie ».

La mobilisation de la Banque des territoires se structure autour de quatre priorités découlant des conclusions d’une étude qu’elle a confiée au cabinet Trendeo sur les dépendances industrielles : investir dans l’aménagement et l’immobilier industriel sur mesure, innovant et durable, en particulier en accompagnant dans chaque région deux sites clés en main – 700 M€, dont 450 M€ en investissement et 250 M€ en prêts sur fonds d’épargne ; accompagner la transition énergétique et environnementale de l’industrie – 340 M€ ; accompagner la mutation de la formation vers les métiers industriels – 10 M€ ; et cartographier les chaînes d’approvisionnement, les capacités du système productif français et accompagner les régions dans leur stratégie industrielle – moyens d’ingénierie.

L’étude Trendeo nous apprend que la France présente un taux de dépendance très élevé : 35 % pour l’ensemble des biens intermédiaires importés et 24 % pour le secteur industriel. Cette analyse met en avant trois secteurs, en tête des consommations intermédiaires importées : l’aéronautique, la chimie et l’automobile. L’étude démontre également région par région, territoire par territoire, les potentiels de relocalisations ainsi que les emplois qui pourraient être créés.

Pour répondre à ces problématiques, de très nombreuses pistes sont abordées : favoriser les villes moyennes comme destination d’implantation, développer des zones industrielles équipées, favoriser l’approvisionnement local, établir des diagnostics sectoriels et locaux…

Pour rappel, la Banque des territoires, à travers son implication dans le programme Territoires d’industrie, a déjà consacré des enveloppes de 500 M€ de fonds propres et de 26 M€ de crédits d’ingénierie (dont 100 M€ qui sont engagés).

Premières concrétisations dans les territoires

450 M€ de fonds propres et 250 M€ de prêts sur fonds d’épargne sont mobilisés pour soutenir l’investissement dans l’aménagement et l’immobilier industriel au sein des territoires. Cela se concrétise d’ores et déjà par un nouveau bâtiment pour Ynsect, à Amiens.

De plus, 340 M€ de fonds propres sont fléchés pour l’accompagnement dans la transition énergétique et environnementale de l’industrie. Cela s’illustre déjà par le développement de la société Proviridis à Rousset (production, distribution d’hydrogène et gaz naturel pour véhicules).

D’autre part, 10 M€ servent à accompagner la mutation de la formation vers les métiers industriels. Cela permet, par exemple, la création d’une école de production à Cholet sur la thématique métiers de la chaudronnerie (qualification en tension sur le marché).

Enfin, les moyens d’ingénierie de la Banque des territoires ont été mobilisés pour conseiller le Grand Chalon dans le but de piloter au mieux sa stratégie de développement économique et d’accompagner les entreprises de ce territoire en période post-crise sanitaire.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…