La solidarité et l’entraide : nouveaux enjeux des bailleurs sociaux (Smiile/Yougov) 1

La solidarité et l’entraide : nouveaux enjeux des bailleurs sociaux (Smiile/Yougov)

La solidarité et l’entraide : nouveaux enjeux des bailleurs sociaux (Smiile/Yougov) 2

David Rouxel, CEO de Smiile.
© DR

Smiile, réseau social français d’entraide et de proximité, avec l’institut de sondage YouGov, a réalisé une étude auprès 213 bailleurs sociaux en France, du 16 au 21 septembre 2020, sur les nouveaux enjeux des bailleurs sociaux. Si près d’un sondé sur 2 (46 %) estime qu’il n’était pas préparé pour affronter une crise telle que la Covid-19, 7 bailleurs sociaux sur 10, estiment que la solidarité et l’entraide sont un enjeu de leur stratégie d’innovation et de services.

La moitié du panel estime que la crise a impacté son activité (45 %), et plus particulièrement pour les bailleurs sociaux de la région Sud-Ouest (59 %). Durant la crise, 13% des bailleurs ont réduit les loyers de leurs locataires et octroyé des facilités de paiement tandis que 8 % ont mis à disposition des logements en urgence notamment pour les femmes victimes de violence. 26% ont fait de la pédagogie sur les gestes barrières à destination de leurs locataires et ajusté les missions de leurs gardiens d’immeubles ou agents de proximité.

D’autre part, 16 % des bailleurs interrogés affirment avoir mis en place des actions concrètes pour faciliter l’entraide et la solidarité entre voisins, 15 % à avoir eu des contacts réguliers avec les locataires les plus fragiles ou les plus isolés, 17 % à renseigner sur des commerces de proximité et associations de quartier auprès des locataires.

Pour autant, pour 7 bailleurs sociaux sur 10, la solidarité et l’entraide sont un enjeu de leur stratégie d’innovation et de services (69 %), principalement en région Parisienne (80 %) et dans le Nord-Est (78 %). Et plus d’un tiers des bailleurs (32 %) comptent d’ailleurs faire évoluer leur stratégie en ce sens. Enfin, 62 % des répondants affirment qu’il est nécessaire d’instaurer une meilleure communication bailleur-locataire.

« Cette étude confirme ce que nous avons pu observer de l’écosystème bailleurs français durant le confinement : une réelle volonté de s’engager, mais une grande variabilité des priorités en temps de crise, et finalement une mise en œuvre des actions qui n’est pas à la hauteur des enjeux, estime David Rouxel, CEO de Smiile. Nos partenaires ont quant à eux pu se mettre rapidement en mouvement, via une plus grande agilité et des actions rapides au quotidien, grâce notamment à la plateforme d’entraide Smiile et à ses capacités en communication ciblée et temps-réel. »


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…