La start-up Power Dot s‘implante en France 1

La start-up Power Dot s‘implante en France

La start-up Power Dot s‘implante en France 2

Bornes de recharge pour véhicules électriques Power Dot.
© DR

La start-up Power Dot s’implante en France, avec une offre à destination des acteurs du retail, de l’hôtellerie-restauration, des opérateurs de parking et de stations-services : elle leur propose d’implanter et d’exploiter gratuitement des bornes de recharge pour véhicules électriques sur leurs places de parking.

Lancée au Portugal en 2018, Power Dot offre des solutions de recharge clé-en-main pour les véhicules électriques, sans aucun coût ni investissement pour les propriétaires de parkings. Elle prend en charge tous les frais de fourniture de la borne, d’installation, de maintenance et d’exploitation de la borne. En outre, Power Dot reverse aux propriétaires du parking une partie des recettes générées par la borne.

Power Dot propose des bornes aux puissances et aux temps de chargement, différents selon les lieux : dans les stations-service, par exemple, ce sont des bornes de recharge ultra-rapide (10 min pour 200 km d’autonomie) qui sont proposées. Alors que sur un parking de centre commercial, on trouvera des bornes permettant de recharger sa batterie en 1h15. Au total, Power Dot propose sept types de bornes, de l’ultra-rapide (150 kW) à la plus lente (3.7 kW). 

Ce modèle a déjà permis à l’entreprise de connaître un fort développement au Portugal, pays d’origine de son fondateur, Luís Santiago Pinto. En deux ans, Power Dot y a intégré le top 3 des opérateurs de bornes de recharge pour véhicules électriques. La start-up exploite aujourd’hui 350 bornes à travers tout le pays, installées sur les lieux les plus fréquentés. Notamment, les parkings d’Intermarché, d’E. Leclerc et de Mc Donald’s.

« Les centres commerciaux ont un rôle important à jouer dans le développement de la mobilité électrique, en équipant leurs parkings de bornes de recharge, détaille Matthieu Dischamps, directeur France de Power Dot. Il est néanmoins impératif que ces bornes soient d’une puissance suffisante pour avoir de l’intérêt pour le consommateur. Le déploiement constituera donc un investissement conséquent pour les foncières. C’est là que Power Dot a une proposition de valeur très claire : nous couvrons tout l’investissement de l’installation et tous les coûts d’exploitation, et nous occupons de tout de bout en bout. C’est une solution clé-en-main zero Opex, zero Capex. »

Objectif 100 000 bornes

Power Dot arrive au moment où le gouvernement Français vient de signer la charte « Objectif 100 000 bornes » prévoyant de tripler le nombre de bornes de recharge de véhicules électriques sur le territoire d’ici la fin 2021. De plus, en France, les immatriculations de véhicule électrique ont triplé en 2020 par rapport à 2019, et le parc de bornes de recharge public ne suit pas le rythme des besoins des automobilistes. L’objectif de Power Dot est donc d’être présent sur les trajets quotidiens des automobilistes, pour que la recharge s’inscrive naturellement dans leurs déplacements.

Power Dot est entré en négociations avec un ensemble de partenaires potentiels en France : grands acteurs du retail (hyper et supermarchés, centres commerciaux) et de la restauration, opérateurs de parkings ou encore de stations-services.

« Dans ce contexte, nous proposons notre solution de bornes de recharge clé-en-main aux espaces commerciaux, pour leur permettre de tenir leur engagement sans devoir y consacrer le moindre investissement, explique Matthieu Dischamps, directeur France de Power Dot. Nous arrivons à un tournant sur le marché des mobilités décarbonées. Notre offre accompagne le mouvement en rendant l’électrique accessible à tous et en permettant aux commerçants de répondre aux attentes des consommateurs comme à celles des pouvoirs publics ».


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…