Le secteur du logement senior bat des records d’investissement (Savills) 1

Le secteur du logement senior bat des records d’investissement (Savills)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


© Fotolia/Julien Eichinger

Selon Savills, plus de 700 M€ ont été investis dans le secteur du logement senior en Europe et au Royaume-Uni depuis le début de l’année. Ce niveau record est essentiellement dû à deux transactions importantes réalisées au Royaume-Uni, à savoir l’achat à terme par Riverstone Living du projet Royal Warwick Square à Londres et le développement de quatre villages de retraite par le groupe Audley, qui s’est associé pour l’occasion à Octopus Investments et Schroder Exempt PUT.

En dehors du Royaume-Uni, Savills estime que le secteur du logement senior en est encore à ses balbutiements en Europe continentale et que le marché demeure opaque. À ce jour, cette situation a limité les volumes des investissements transfrontaliers à seulement 30 % du total européen en moyenne au cours des cinq dernières années. Ce chiffre est à rapprocher des volumes totaux d’investissement en logements collectifs (40 %) et le secteur du logement étudiant (62 %).

Lydia Brissy, directrice de Savills European Research, commente : « Travailler efficacement dans ce secteur nécessite une bonne connaissance des réglementations et une bonne compréhension de la culture familiale et des comportements des personnes âgées, qui peuvent être très différents d’un pays européen à l’autre. Cependant, les moteurs démographiques du secteur sont manifestes. Le vieillissement de la population touche de nombreux pays européens, ce qui crée un besoin important pour des logements construits à diverses fins, et donc des opportunités pour des initiatives privées de fournir des logements qui pourvoient à ces besoins. »

Dans son rapport, Savills explique que les investissements transfrontaliers dans le secteur proviennent principalement d’Europe, mais que les investisseurs américains, qui ont fait des percées dans les secteurs du logement étudiant et collectif, commencent désormais à s’intéresser au potentiel du secteur du logement senior.

L’indice Savills Senior Housing Opportunity Index indique que l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie et la Pologne offrent tous d’excellentes opportunités, avec un fort potentiel de demande pour les projets de logement senior. Cet indice prend en compte leurs tendances démographiques, la maturité de leurs marchés du logement et le patrimoine privé de leur population âgée.

Il ressort de l’étude de Savills qu’en moyenne la décote de rendement offerte par le logement senior par rapport aux autres classes d’actifs se situe entre 100 pb par rapport aux logements collectifs prime et 66 pb par rapport aux bureaux QCA prime. Le rendement des logements seniors « prime » se situe actuellement entre 3,5 % et 5 % pour la location directe, selon le pays, la localisation et la qualité des actifs.

Selon Raymond Genre-Grandpierre, directeur Residential Capital Markets chez Savills, unité dédiée à l’immobilier alternatif (résidences services seniors, résidences étudiantes, coliving, résidences de tourisme) : « En France, nous constatons une accélération importante des ventes en bloc de résidences services seniors à des investisseurs institutionnels de plus en plus sensibles à ce type d’actif alternatif immobilier au couple rendement / risque particulièrement intéressant. »

Marcus Roberts, directeur, Savills Operational Capital Markets : European Senior Living, Multifamily et Student Housing ajoute : « La classe d’actifs du logement senior offre des opportunités d’investissement de plus en plus stratégiques. Les investisseurs institutionnels disposent d’importants capitaux à placer, et dans la mesure où les opportunités de premier ordre en immobilier traditionnel se font rares et à des prix concurrentiels, ils se tournent vers des actifs de type opérationnel présentant un potentiel de croissance de revenus à long terme, comme les biens pour les seniors. Le secteur arrivant à maturité, nous anticipons une nouvelle compression des rendements. »


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source