Le village des athlètes, un projet à la hauteur des enjeux environnementaux et sociétaux 1

Le village des athlètes, un projet à la hauteur des enjeux environnementaux et sociétaux


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Secteur E du village olympique et paralympique de Saint-Ouen
© DR

Lancé en avril 2021, le chantier du secteur E du village olympique et paralympique de Saint-Ouen-sur-Seine se poursuit. Cet ensemble immobilier de 58 000 m² a été pensé pour répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux. Il accueillera 2 500 athlètes à l’été 2024.

L’ensemble est conçu dans un mode constructif « économe » et « innovant » mixant le bois et le béton bas carbone. Le gros œuvre est « pleinement engagé », selon les équipes du groupement Nexity, Eiffage Immobilier, CDC Habitat et EDF. Ces dernières doivent maintenant procéder à la mise en œuvre des chantiers bois et béton bas carbone en simultanée, « une véritable prouesse technique pour faire coexister la construction en milieu sec de bâtiments bois R+5 et la construction en milieu humide de bâtiments béton R+10. »

Trois modes constructifs ont été choisis pour le secteur E : un béton bas carbone sur les 6 bâtiments de logements en R+10 ; un mix bois béton bas carbone FOB (Façades Ossature Bois) sur le bâtiment de bureau en R+7 ; et un mix bois béton bas carbone structure MOB (Mur Ossature Bois) sur les 12 bâtiments en R+5 – certains en R+6 – de logements.

Les MOB produits par Savare, filiale d’Eiffage Construction, sont « en construction depuis octobre 2021, précise le groupement. Ces murs à ossature bois sont les premiers du village à être posés par Eiffage Construction, accompagnés de la structure poteau poutre en lamellé collé et des planchers connectés en mix bois/béton bas carbone. »

« Depuis 2020, nous privilégions systématiquement le recours aux matériaux à faible empreinte environnementale afin de contribuer de manière active à la réduction de l’empreinte carbone des bâtiments. Ce projet emblématique qu’est le village des athlètes et para-athlètes est la mise en perspective de l’engagement de toute une filière autour d’une chaîne de valeur : de la ressource à l’utilisation finale », ajoute Philippe Plaza, directeur général d’Eiffage Immobilier.

Un héritage durable

Le projet présente des caractéristiques environnementales exigeantes. L’intégralité du bois structurel du projet (hors LVL) est notamment issu des forêts françaises. L’étiquette Bois Eiffage, un outil de traçabilité développé par les équipes du groupe, accompagné par l’expertise de Product DNA – entreprise spécialisée dans le conseil en traçabilité de produits – permet une traçabilité et transparence du bois utilisé.

Par ailleurs, le groupe EDF assurera une consommation d’énergie réduite grâce à un pilotage énergétique intelligent associé à la production d’électricité photovoltaïque en toiture à hauteur d’environ 19 % des besoins générés par le quartier. De plus, une innovation sur le bâtiment tertiaire du quartier permettra de « limiter les émissions de CO2 » par l’intégration des batteries des véhicules comme source d’électricité pour lisser les pointes de consommation.

En outre, 20 % de pleine terre plantée et des essences locales intégrées du sol aux toitures permettront de « lutter contre les îlots de chaleur urbains » et « d’anticiper les évolutions climatiques ».

Dès 2025, l’ensemble sera laissé en « héritage durable » aux habitants de la commune de Saint-Ouen. « D’une grande qualité architecturale, l’ensemble est pensé pour répondre aux défis environnementaux et sociétaux, et laisser ainsi aux habitants de Saint-Ouen, un héritage durable, grâce notamment à un mode constructif économe et innovant mixant bois et béton bas carbone », conclut Jean-Luc Porcedo, président de Nexity Villes et Projets.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…