Les notaires du Grand Paris notent une bonne tenue des volumes de vente en novembre 2020 1

Les notaires du Grand Paris notent une bonne tenue des volumes de vente en novembre 2020

Les notaires du Grand Paris notent une bonne tenue des volumes de vente en novembre 2020 2

Appartement Parisien
© Fly_dragonfly

L’activité immobilière est restée soutenue à l’automne, malgré le second confinement. C’est la principale conclusion tirée par les notaires du Grand Paris à partir des chiffres des ventes. 46 640 logements anciens ont été vendus entre septembre et novembre 2020, ce qui représente une baisse d’à peine 2 % par rapport à la même période sur l’année 2019, un cru de tous les records.

Toutefois, les notaires restent prudents, avertissant que ces transactions portent sur des avant-contrats signés deux à trois mois plus tôt, en juin et pendant les mois d’été, où l’activité économique avait retrouvé de la fluidité. « L’impossibilité d’organiser des visites de biens (pendant le second confinement, ndlr) a entraîné un recul notable des avant-contrats, ce qui freinera les volumes des ventes des premiers mois de 2021 », préviennent les notaires du Grand Paris.

Les prix amenés à varier selon les marchés

En terme de prix, les tendances déjà observées les mois précédents se confirment. Pour les maisons, qui ont été 4 % plus vendues qu’en 2019 sur la période septembre-octobre-novembre, la hausse annuelle des prix s’accélère et la variation trimestrielle reste notable (+ 2,4 % en 3 mois d’août à novembre, et surtout + 3,3 % après correction des variations saisonnières), sans doute sous la pression de la demande. Les prix des appartements augmentent plus modérément (+ 1,5 % en 3 mois).

D’après les indicateurs issus des avant-contrats, ces évolutions semblent appelées à se prolonger. À Paris, le prix passerait de 10 850 € le m2 en novembre 2020 à 10 700 € le m2 en mars 2021, soit une baisse anticipée de 1,4 %.Du fait de cette tendance baissière récente, la hausse annuelle du prix des appartements serait limitée à 2,3 % en mars 2021 dans la capitale, soit le plus faible niveau de la région avec la Seine-et-Marne (+ 1,9 %). La hausse annuelle des prix resterait encore de 6,2 % pour les appartements en petite couronne mais serait ramenée à 3,4% en grande couronne.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…