Olivier Véran annonce 240 M€ pour la rénovation du CHU de Bordeaux 1

Olivier Véran annonce 240 M€ pour la rénovation du CHU de Bordeaux


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Le CHU de Bordeaux
© CHU Bordeaux

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé mardi un engagement de l’Etat de 240 M€ pour la restructuration du CHU de Bordeaux, un projet de 800 M€ sur les 10 prochaines années. Cette somme, issue du plan d’investissements de 19 Mds€ du “Ségur de la Santé”, va financer dix opérations de travaux (90 000 m2 à construire et autant à restructurer) sur les trois sites du CHU, qui accueille un million de patients par an et constitue le premier employeur de Nouvelle-Aquitaine, a expliqué son directeur général Yann Bubien lors d’une conférence de presse.

« La situation du CHU de Bordeaux est paradoxale : il est à la fois classé premier depuis quatre ans dans l’hebdomadaire Le Point et Newsweek l’a même qualifié d’excellent mais il se classe bon avant-dernier en matière de vétusté des bâtiments… Ce qui veut dire que vous savez transformer le plomb en or », a indiqué en visio-conférence le ministre de la Santé. « Dans certains bâtiments des années 70, il y a une douche pour 25 lits. Il était urgentissime de transformer ce CHU pour lui donner les moyens de ses ambitions », a-t-il ajouté.

Ce projet, dont des opérations de pré-travaux sont déjà lancées selon M. Bubien, prévoit notamment la restructuration du « tripode », le bâtiment iconique de l’hôpital Pellegrin, principal site du CHU, ainsi que la reconstruction de sa maternité. Avec environ 6 000 accouchements par an, la maternité du CHU de Bordeaux est la première de France métropolitaine, d’après M. Bubien. La préservation et la restauration des bâtiments historiques de l’hôpital Saint-André, en plein centre-ville, est également prévue, même si ce site va perdre ses urgences, ainsi que des aménagements importants sur les deux sites du Groupe hospitalier Sud à Pessac.

Outre les 240 M€ de l’Etat, le nouveau CHU sera notamment financé par des cessions de terrains et bâtiments, à hauteur « d’une centaine de millions d’euros » même si le chiffre exact n’est pas encore connu. Les bâtiments récents de Saint-André, datant des années 70 et 80, seront ainsi vendus. À la question de savoir si le Covid-19 avait eu un impact sur le projet, M. Bubien a répondu par l’affirmative. « Des fermetures de lits prévues ne sont plus à l’ordre du jour », a-t-il notamment expliqué.

Le CHU de Bordeaux prévoit d’investir 1,2 Md€ sur les 10 prochaines années, dont 800 M€ au titre de ce projet.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…