Paris 4e : l'AP-HP lance un appel à projets en vue de la conclusion d'un bail à construction sur son siège actuel 1

Paris 4e : l’AP-HP lance un appel à projets en vue de la conclusion d’un bail à construction sur son siège actuel


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


L’actuel siège de l’AP-HP dans le 4e arrondissement de Paris
© DR

L’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) a lancé un appel à projets en vue de la conclusion d’un bail à construction concernant des bâtiments situés au 3 avenue Victoria et au 4 rue Saint-Martin, dans le 4e arrondissement de Paris. L’AP-HP est propriétaire des deux parcelles bâties cadastrées AE 1 et AD 50, d’une superficie totale de 5 427 m². Les bâtiments édifiés sur ces parcelles présentent une surface de plancher d’environ 30 000 m² – dont environ 6 000 m² situés en sous-sol, et 4 000 m² en rez-de-chaussée – et accueillent actuellement le siège de l’AP-HP, dont le déménagement est prévu, selon le calendrier prévisionnel, à horizon mi-2022.

L’AP-HP souhaite consentir un bail à construction qui permette une valorisation significative, afin de contribuer directement au financement de ses investissements hospitaliers majeurs. En concertation avec la Ville de Paris, la consultation a été intégrée à la 3e édition de l’appel à projets urbains innovants Réinventer Paris.

Les candidats, qui peuvent déposer un dossier jusqu’au 30 juillet 2021, devront ainsi se conformer à un cadre programmatique général bien précis. Le projet comprendra du logement dans une proportion permettant a minima de satisfaire à l’exigence du PLU, en s’appuyant sur une mixité de typologies (logement familial et résidence thématique). La condition imposant la création de surfaces de plancher dédiées au logement social, conformément aux modalités de calcul du PLU, devra être respectée tout au long de la durée de vie des permis de construire. La surface de bureaux sera limitée à 50 % maximum du projet (les candidats seront libres de réduire la part des bureaux sous les 50 %, sans plancher). Ainsi au moins la moitié du site devra faire l’objet d’une transformation programmatique par rapport à l’existant, dans un objectif de mixité renforcée. En complément, le projet proposera des surfaces animées et ouvertes aux Parisiens (locaux commerciaux ou de loisirs, restauration, activités), notamment en rez-de-chaussée et en sous-sol pour redonner vie au quartier, ou encore des surfaces CINASPIC de différentes natures.

Le projet devra s’inscrire dans une démarche environnementale structurée autour des quatre thématiques suivantes : l’énergie (baisse des consommations d’énergie finale d’au moins 50% pour la partie tertiaire, atteindre un seuil de consommation d’énergie primaire de Cep <80 kWhEP/m²/an pour la partie logement), la construction bas carbone et les matériaux (conservation maximale du bâtiment existant, réemploi et recyclage des matériaux de déconstruction, emploi de matériaux bio-sourcés), la gestion de l’eau et la végétalisation, ainsi que le confort et la qualité sanitaire des espaces. L’opérateur ou groupement candidat devra s’engager à obtenir le label BBCA Rénovation niveau performant a minima.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…