Philippe Pradal élu président du conseil d’administration de l’EPA Nice Écovallée

Philippe Pradal élu président du conseil d’administration de l’EPA Nice Écovallée

Philippe Pradal élu président du conseil d’administration de l’EPA Nice Écovallée 1

Philippe Pradal
© D.R.

Philippe Pradal, adjoint au maire de Nice délégué aux Finances, aux Ressources Humaines, à la Mobilité et aux Bâtiments communaux, président délégué de la Métropole Nice Côte d’Azur, a été élu à la tête de l’établissement public d’aménagement Nice Écovallée par les membres du conseil d’administration. Il succède à Christian Estrosi, maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur, président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Philippe Pradal occupera cette nouvelle fonction au moment où la phase 1 de la politique de dynamisation économique et de mutation urbaine porte ses fruits. Né à Nice en 1963, Philippe Pradal est conseiller municipal de la ville de Nice depuis 2008. Il a été élu premier adjoint au maire le 2 septembre 2013, puis maire de Nice du 13 juin 2016 au 8 mai 2017. Il reprend sa fonction d’adjoint au maire de Nice jusqu’en 2020. Il est, depuis juillet 2020, adjoint au maire de Nice délégué aux Finances, aux Ressources Humaines, à la Mobilité et aux Bâtiments communaux, président délégué de la Métropole Nice Côte d’Azur après en avoir été, depuis le 1er janvier 2012, président de la Commission des Finances, des Ressources Humaines et de l’Administration Générale. Il est Chevalier de la Légion d’honneur et Chevalier dans l’Ordre national du Mérite

« Je m’inscris dans la continuité du travail engagé par Christian Estrosi et les équipes de l’EPA depuis plus de 10 ans, en respectant la volonté de l’État et de la métropole Nice Côte d’Azur de développer l’attractivité du territoire, commente Philippe Pradal. Cette nouvelle étape de la vie de l’OIN Écovallée s’articulera autour de trois axes : la qualité de vie pour les habitants, les usagers et les salariés avec des aménagements urbains, des logements, des commerces, des transports, des bureaux et espaces de travail qui répondent à leurs besoins. La nature retrouvée pour tous avec le développement d’une agriculture urbaine de proximité et la création ou l’extension d’espaces verts, de lieux de détente et de respiration qui préservent aussi la biodiversité. Enfin une terre d’innovation industrielle retrouvée. Nice a inventé un tourisme de qualité, balnéaire. Ce rayonnement doit évoluer. L’Écovallée doit permettre de développer à l’ouest de Nice un nouveau bassin d’emplois avec la création, à terme, de 30 000 emplois. La diversification de notre économie est engagée autour de la formation et des fonctions de R&D dans les secteurs de l’environnement, de la “croissance verte”, de l’industrie et de la santé », conclut-il.

Par ailleurs, Joseph Segura, maire de Saint-Laurent-du-Var, vice-président de la Métropole Nice Côte d’Azur, conseiller départemental des Alpes Maritimes rejoint le conseil d’administration de l’EPA en tant que 2e vice – président.

« Je suis fier de pouvoir travailler aux côtés du nouveau président de l’EPA, Philippe Pradal et de m’inscrire dans la lignée de la dynamique insufflée par Christian Estrosi. Il était important que la commune de Saint-Laurent-du-Var et que la Rive Droite soit partie prenante des enjeux forts que nous aurons à co-construire pour renforcer l’avenir de notre territoire métropolitain », déclare Joseph Segura.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…