Yes we Cannes - Business Immo 1

Yes we Cannes – Business Immo


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Le palais des Festivals de Cannes
© S. d’Halloy / Image&Co

Le Mipim a réussi son pari en faisant revenir les grands acteurs de l’immobilier – exception faite des Asiatiques et des Russes – dans un format plus léger sur les jauges, mais pas en mode dégradé. Ultime démenti à ceux qui pensaient que le monde d’après limiterait les interactions sociales. Pour preuve, l’effervescence sous la tente du Grand Paris, une nouvelle fois uni. L’épicentre du Mipim a accueilli cette année pour la première fois le plateau BiTV.

Pour autant, si le Mipim a rassuré sur la dynamique de la filière, il n’a pas gommé toutes les inquiétudes qui traversent les acteurs. L’agression russe sur l’Ukraine exacerbe la flambée du prix des matières premières et impacte au premier rang les coûts de construction. Cette situation s’ajoute à la tension (et même la pénurie) sur la main-d’œuvre. La somme d’aléas est telle que certains développeurs ou foncières hésitent à mettre au frigo des projets, tant le business plan est difficile à déterminer. En y ajoutant les contraintes environnementales, depuis l’objectif de zéro artificialisation nette jusqu’au décret de rénovation tertiaire, c’est un triple choc qui s’abat sur l’offre et augure d’une inflation durable des coûts sur tous les segments d’actifs immobiliers.

Les utilisateurs en financeront une partie. Mais toutes les entreprises n’auront pas la capacité d’absorber une telle inflation, sauf à ce que l’outil immobilier soit essentiel à la survie de leur activité. Les investisseurs devront donc compléter, en acceptant des rendements moindres. À l’heure où les taux remontent, certains investisseurs craignent même un effet de ciseau sur quelques catégories d’actifs. D’autres ont compris que l’investissement immobilier avait mangé son pain blanc. L’immobilier facile en tout cas. Dans un contexte géopolitique de guerre, inédit en Europe depuis 80 ans, au sortir d’une crise sanitaire qui n’est pas totalement terminée, s’ouvre une fenêtre pour des acteurs innovants, agiles, audacieux. Heureusement, l’industrie immobilière n’en manque pas.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…