Entretien, changement des volets dans une copropriété 1

Entretien, changement des volets dans une copropriété


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Vivre en copropriété a de nombreuses implications. En tant que copropriétaire, vous avez des obligations envers les autres. Vous devez vous occuper des parties communes et respecter certaines règles dans l’aménagement et les travaux de votre propre logement. L’entretien et le changement des volets font partie des éléments pour lesquels vous devez vérifier les règles de la copropriété avant de vous engager dans des travaux. En principe, les volets sont uniquement présents dans les unités privées. La plupart du temps, les parties communes d’un immeuble ne comportent pas de volets. La distinction entre espaces privés et communs est importante, car la prise en charge des coûts varie selon la partie concernée par les travaux. 

Entretien et changement des volets: qui paie la facture?

Si vous êtes dans une ancienne résidence, il se pourrait que des volets soient encore présents dans les parties communes. Auquel cas, si des travaux d’entretien ou de rénovation sont requis, tous les copropriétaires sont tenus de les payer. Le syndic de copropriété doit se réunir pour décider de la nécessité de ces travaux. S’ils sont votés à la majorité, chaque propriétaire doit payer la part qui lui revient. Cette dernière est calculée au prorata de la superficie de chaque partie privative. 

Dans la plupart des cas, ce sont les volets des parties privatives qui sont concernés par les travaux d’entretien et de réfection. C’est alors au propriétaire de l’unité de s’acquitter des coûts des travaux. Mais, avant de parler de la facture, l’obtention d’un accord de la copropriété est incontournable. Tous les travaux qui affectent l’extérieur de l’unité privative ont un impact sur l’ensemble de la copropriété. De fait, nul copropriétaire ne peut décider d’agir de son propre chef. Il doit présenter son projet à ses pairs afin d’obtenir une autorisation sur papier. En plus de cette démarche, en fonction des travaux entrepris, le propriétaire doit s’assurer de respecter les lois d’urbanisme de sa commune. Pour ce faire, il doit effectuer une demande de permis auprès de la mairie. Et l’autorisation de la copropriété est nécessaire pour l’obtenir. 

Entretien et changement des volets: modalités

Le copropriétaire peut aussi s’informer auprès de ses pairs pour savoir si d’autres sont intéressés pour un entretien de leurs volets ou un changement, en cas de vétusté. Cela permet de réaliser des économies d’échelle, mais aussi de ne pas avoir à gérer toutes les démarches. Si tous les copropriétaires sont concernés par les travaux, le syndic de copropriété peut gérer la coordination des travaux. C’est bien souvent un gain de temps et d’argent pour tout le monde. 

Si un seul propriétaire est concerné, le plus simple est souvent de remplacer à l’identique. Cela évite bien des tracas et des discussions avec les autres copropriétaires. Cependant, cela n’est pas toujours possible, essayez dans ce cas de présenter un projet qui ne dénature pas la façade de l’immeuble. Optez pour quelque chose qui s’intègre bien dans l’ensemble. Sachez également qu’il est peu recommandé de faire cavalier seul. Il arrive que certaines personnes engagent des travaux avant d’avoir validé le tout. La copropriété peut alors se retourner contre le propriétaire et demander la remise en état. Les conséquences sont souvent fâcheuses au niveau financier. 

Entretien des volets: autres informations

L’entretien des volets fait parfois l’objet de discordes entre copropriétaires. Si vous considérez que les volets de votre immeuble sont sales et nécessitent un nettoyage, n’hésitez pas à en faire part aux autres résidents de l’immeuble lors d’une assemblée de la copropriété. Ce type de frais est souvent pris en charge par tous les propriétaires. 

Ce qui pose parfois problème, c’est que certains propriétaires décident de repeindre leurs volets, pensant qu’il n’est pas nécessaire d’obtenir une autorisation pour le faire. Pourtant, c’est une obligation. Cela doit faire l’objet d’une demande formelle, sans quoi ils peuvent être obligés de redonner aux volets leur aspect originel. En principe, rien n’est compliqué à ce niveau. Il suffit de connaître le modèle et la couleur de peinture ou le vernis que vous devez utiliser. Concernant l’entretien, si vous êtes capable de le faire par vous-même, vous êtes tout à fait en droit de laver vos volets comme vous le feriez pour vos fenêtres. 

Enfin, une règle est à rappeler en copropriété: au moindre doute, parlez toujours à votre syndic, c’est le moyen le plus efficace de vous prémunir contre les éventuelles plaintes des autres propriétaires. Référez-vous également au règlement de votre copropriété, il contient de nombreuses informations. Essayez d’être systématiquement présent aux assemblées et de consulter le plus possible les copropriétaires, quelles que soient les circonstances.

(Par la rédaction de l’agence hREF)


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…