L’alpha et l’omega d’un bon gérant de patrimoine 1

L’alpha et l’omega d’un bon gérant de patrimoine


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Embarras du choix : il existe 6 800 maisons de gestion. Comment être sûr de choisir la bonne, celle qui offre les fonds les plus performants ? Le spécialiste de la mesure Six s’est penché sur leur capacité à générer de l’alpha, c’est-à-dire des gains supérieurs à leur indice de référence. Les grandes banques, qui concen­trent jusqu’à 80 % des souscriptions des épargnants, n’en sont pas complètement absentes, puisqu’on en compte deux dans le Top-10. Les huit autres sont quatre assureurs, qui confirment ainsi la supériorité de la gestion à long terme des compagnies d’assurances, et quatre maisons de gestion indépendantes.

Le meilleur établissement de ce Top-10 est d’ailleurs un de ces indépendants, la Financière de l’Echiquier, qui fête ses 30 ans. « La société fait partie du Top-10 depuis cinq ans et brille de nouveau avec l’alpha moyen le plus élevé de ce palmarès, à 2,68 % », note d’ailleurs Six. Elle place quatre de ses fonds parmi les dix meilleurs. Notamment dans sa spécialité, les fonds petites et moyennes capitalisations, avec Echiquier Agenor SRI Mid Cap Europe, qui affiche un alpha de 3,55 %…

Qu’est-ce que cela veut dire pour son souscripteur ? Tout simplement qu’il fera (beaucoup) mieux que sa catégorie. Sur cinq ans, il gagne 86

%, contre 67 % pour son indice. Et sur huit ans, il gagne 145 %. Le deuxième est aussi un indépendant, Comgest, dont le fonds Comgest Growth Japan affiche un gain de 93 % sur cinq ans, contre 46 % pour l’indice japonais. Preuve que la (bonne) gestion humaine, bat largement le marché…


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…