Le CAC 40 brille grâce au luxe 1

Le CAC 40 brille grâce au luxe


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Effaçant son précédent record qui datait de septembre 2000, juste avant l’explosion de la bulle Internet, le CAC 40 a dépassé la barre symbolique des 7.000 points le 5 novembre et oscille entre 7000 et 7 150 depuis cette date. En vingt ans, la capitalisation boursière de l’indice phare de la place parisienne a grimpé de 1,3 milliard d’euros à près de 2,3 milliards et représente toujours 80% des transactions quotidiennes du marché actions. Mais derrière cet éclatant retour en grâce, la situation a bien changé et toutes les entreprises n’ont pas connu le même destin boursier.

Un renforcement du luxe au détriment des telecoms et des banques

En septembre 2000, la première capitalisation du CAC 40 s’appelait France Télécom et pesait 174 milliards d’euros. Aujourd’hui, elle s’appelle Orange et ne vaut plus que 25,5 milliards. C’est la deuxième plus forte baisse de l’indice, derrière Alstom. Les premières positions du CAC 40 sont désormais trustées par le secteur du luxe, qui pèse plus du quart de l’indice: LVMH (actionnaire de Challenges), L’Oréal, Hermès et le groupe Kering (ex-propriétaire de La Redoute, de la Fnac et du Printemps, qui a racheté de grands noms de la haute couture : Gucci, Yves Saint Laurent, Balenciaga… ). “On voit d’où vient la


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…