L’isolation des combles « à un euro » s’arrêtera le premier juillet


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Publié le 16 avr. 2021 à 18:29

Afin de lutter contre les fraudes à la rénovation énergétique et les travaux bâclés, le ministère de la Transition écologique avait annoncé en début d’année son intention de mettre fin aux offres de rénovation à 1 euro le premier juillet. Malgré le tollé suscité chez les professionnels par ce tour de vis, la mesure est confirmée.

« Le « coup de pouce » pour l’isolation des combles sera diminué au premier juillet, afin notamment de mettre fin aux « offres à 1 euro », qui malgré leurs bénéfices en termes de massification de la rénovation énergétique ont montré leurs limites », explique le ministère dans un communiqué. Il restera encore une aide à l’isolation des combles et planchers pour les travaux engagés avant le 30 juin 2022, qui pourra aller jusqu’à « un soutien important », assure le ministère, mais sans aller jusqu’à un reste à charge de 1 euro.

Le ministère a également précisé, vendredi, le calendrier d’évolution des aides à la rénovation énergétique. Suite à la concertation qui s’est achevée fin mars avec les divers acteurs impliqués (énergéticiens, professionnels du bâtiment et de l’industrie, associations de consommateurs et de lutte contre la précarité, etc.), le ministère a annoncé vouloir ménager « une transition pragmatique pour les professionnels et les consommateurs, notamment en conservant temporairement un « coup de pouce » pour l’isolation des combles ».

Maintien pour les énergies renouvelables

Financées par les certificats d’économie d’énergie payés par les énergéticiens, les aides bonifiées à la rénovation énergétique, dites « coups de pouce », qui peuvent aller pour certains ménages jusqu’à un reste à charge de un euro seulement aujourd’hui, vont évoluer différemment selon la nature des travaux.

Ainsi, les bonifications actuelles sont prolongées jusqu’en 2025 pour le remplacement d’un chauffage aux énergies fossiles (fioul et gaz) par des énergies renouvelables, ainsi que pour la rénovation performante des logements. En revanche, les aides coups de pouce pour l’installation de chaudières gaz très performantes et de « radiateurs électriques performants » s’arrêteront le premier juillet 2021.

Sursis pour les travaux engagés

Afin de ne pas perturber le marché des travaux de rénovation énergétique, le délai d’achèvement des travaux pour les offres actuelles, engagées d’ici au 30 juin, est allongé jusqu’au 30 septembre 2021. Pour les travaux qui avaient été engagés avant le 9 février, ce délai est même allongé jusqu’au 8 février 2022, pour ne pas pénaliser des engagements commerciaux déjà pris et des opérations déjà planifiées.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…