Rénovation : les fabricants de tuiles portés par une vague de réfection des toits 1

Rénovation : les fabricants de tuiles portés par une vague de réfection des toits


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Depuis le confinement, les Français soignent leurs toits. « La crise sanitaire a accru les demandes de rénovation de toiture, pour améliorer l’habitat mais aussi l’agrandir en aménageant les combles et cette tendance est amplifiée par l’actuelle vague d’achats de maisons en périphérie des villes, qui s’accompagnent souvent d’une rénovation », observe Pascal Casanova, PDG d’Edilians, leader de la tuile en France, et président de l’association professionnelle Promotoit.

Les Français se ruent sur les maisons situées à 1 ou 2 heures des grandes villes et vu à l’aune des réfections de toitures, cela ne concerne pas que les zones littorales. « Dans le Centre et l’Est de la France, où la rénovation de toitures déclinait depuis des années, elle est repartie à la hausse depuis la crise sanitaire. Le Covid-19 a changé la donne et c’est clairement lié à des maisons ayant trouvé preneurs », analyse Pascal Casanova.

Commandes pour 2022

Ailleurs, comme dans le Sud-Ouest et en Auvergne-Rhône-Alpes, le virus a fait exploser une demande déjà importante. Résultat : un peu partout dans l’Hexagone, où Edilians compte 14 usines, « nos clients couvreurs ont souvent un carnet plein pour 2021 et prennent désormais des commandes pour 2022 », poursuit son PDG.

La tuile représente 40 % des 100 millions de mètres carrés de toitures posées annuellement en France, bâtiments résidentiels et non résidentiels confondus. C’est le matériau roi des maisons, et plus généralement de 80 % des toits en pente. « Depuis janvier 2021, les ventes d’Edilians ont augmenté de 15 % à 20 % comparées aux mêmes mois de 2019, avant la crise sanitaire », souligne son dirigeant, qui prévoit un chiffre d’affaires annuel porté de 320 à 370 millions d’euros. Idem pour son concurrent Terreal, qui affichait déjà 10 % de croissance sur un an au second semestre 2020.

Production locale

Le rachat de l’Allemand Creaton, fin 2020, a propulsé Terreal leader européen de la tuile avec un chiffre d’affaires pro forma 2020 porté de 378 à 626 millions l’an dernier (production de briques incluse). Un rachat intervenu au bon moment car, « dans toute l’Europe, la construction se porte bien : Allemagne, Italie, Pologne, Belgique… tous nos marchés sont dynamiques. Cela facilite l’intégration de Creaton », commente le PDG de Terreal, Laurent Musy.

La tuile bénéficie du boom de la rénovation sans subir de flambée des prix ou de ruptures d’approvisionnement, contrairement à nombre d’autres matériaux de construction tels l’acier ou le bois. « Sa force est son caractère local, la production se fait au coeur des territoires à côté des carrières d’argile et la tuile se transporte peu au-delà de 200 kilomètres », souligne Pascal Casanova.

Combles à aménager

La suite pourrait être plus délicate à gérer. « Depuis un mois, on sent des tensions sur le bois utilisé en charpente. Pour le moment, ça ne ralentit pas nos ventes mais c’est un risque », remarque Laurent Musy. Par ailleurs, la cuisson des tuiles se fait dans des fours à gaz or « depuis fin 2020, le prix de l’énergie s’est envolé : +50 % pour le gaz et +30 % pour l’électricité », observe Pascal Casanova. En outre, le prix de marché des quotas carbone à acheter pour cette production émettrice de CO2 a plus que doublé depuis novembre. Il faudra sans doute répercuter cette inflation des coûts dans les prix de vente courant 2021.

Mais la demande de réfection de toiture devrait quand même rester forte. Promotoit a fait ses comptes : la France compte en zones tendues 1,6 million de maisons avec des combles non utilisés à aménager, représentant 64 millions de mètres carrés de surface habitable potentielle. Il s’y ajoute 22,5 millions de mètres carrés supplémentaires correspondant à des combles d’immeubles. Cela laisse de l’activité pour les années à venir.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…