Build Europe exhorte les ministres européens à agir pour éviter une crise majeure du logement 1

Build Europe exhorte les ministres européens à agir pour éviter une crise majeure du logement


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Marc Pigeon
© D.R.

« Ensemble, faisons du logement une grande cause européenne ! » Les mots sont signés Marc Pigeon, président de Build Europe, en amont de la réunion des mnistres européens du logement, qui se tiendra à Nice, ce mardi 8 mars. L’association professionnelle représentant les promoteurs, constructeurs et aménageurs européens, tient ainsi à « alerter les exécutifs sur l’urgence de la relance de la construction abordable face à la menace de crise du logement ».

Et pour cause : les prix de vente des logements neufs explosent dans l’Union européenne et affichent une hausse en 2021 de près de 10 %, signe d’une tension considérable entre une offre de plus en plus rare et une demande toujours aussi soutenue.

« Les ménages modestes et les classes moyennes sont progressivement exclus de l’accession à la propriété et de la location, les logements abordables deviennent… inabordables », commente Marc Pigeon. « Sans décision politique puissante et rapide, la situation actuelle ne peut qu’empirer compte tenu des évolutions récentes. »

Pour Build Europe, le diagnostic est clair : le malthusianisme des élus locaux, alimenté par l’opposition toujours plus vive des populations les mieux logées à la construction de nouveaux logements, tend à devenir la règle ; une mise en œuvre trop radicale du zéro artificialisation nette (ZAN) entraînera inévitablement une réduction de l’offre et une inflation du prix des terrains, donc des logements ; la volonté des pouvoirs publics de lutter vigoureusement contre les passoires thermiques se heurte à la capacité de faire des propriétaires et aboutira, sans plan massif, au retrait de la location et de la vente des millions de logements en Europe.

Quatre leviers essentiels

Pour éviter « une crise brutale et généralisée du logement », les promoteurs immobiliers, aménageurs et constructeurs européens proposent aux ministres des États membres d’agir sur quatre leviers essentiels afin de redonner du souffle à la production et la rénovation de logements, dont la programmation et la planification. « Il est naturel d’exiger des responsables politiques de programmer et de planifier l’offre de terrains pour faire face aux besoins actuels et futur », résume Build Europe. « Ainsi, en complément de l’ouverture maîtrisée à l’urbanisation de nouvelles zones, les friches urbaines sont des espaces dont la reconquête devrait être accélérée par des dispositifs exceptionnels. Comme tout nouveau logement coûte aux collectivités locales en équipements publics, les élus locaux doivent être soutenus pour lever les freins à la délivrance de nouveaux permis de construire. »

Autre levier : la politique fiscale. « Il faut réduire le poids de la fiscalité pour ce service de première nécessité et, par exemple, développer des taux réduits de TVA ou des aides ciblées pour aider au développement d’une offre de logements abordables tant en accession qu’à la location », résume Build Europe.

Par ailleurs, l’association, si elle partage l’ambition environnementale, demande une pause normative pour les cinq années à venir pour permettre à l’ensemble de la filière construction de s’adapter aux évolutions récentes.

Dernier levier, enfin : l’écoute des citoyens, qui voient leur pouvoir d’achat se dégrader inlassablement et qui aspirent à être logés dignement, et le partenariat avec des professionnels publics ou privés responsables et engagés, pour accélérer la transition vers une économie décarbonée.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…