Inventons la Métropole du Grand Paris : signature de la promesse de vente du foncier du projet Parcs en scène

Inventons la Métropole du Grand Paris : signature de la promesse de vente du foncier du projet Parcs en scène

Inventons la Métropole du Grand Paris : signature de la promesse de vente du foncier du projet Parcs en scène 1

Parcs en Scène, Thiais
© Linkcity IDF, Rogers Stirk Harbour + Partners, Tolila + Gilliland, Atelier de Midi, Tracks, ABF-LAB, AM Environnement, BASE

La SAS Parcs en scène Thiais Orly, société d’aménagement, constituée de Linkcity et de CDC Habitat, a signé avec l’EPF Île-de-France et l’EPA Orsa, la promesse synallagmatique de vente du foncier du projet urbain de Parcs en scène, lauréat du concours « Inventons la Métropole du Grand Paris » (2017), sur les communes de Thiais et Orly dans le Val-de-Marne.

Parcs en scène s’étend sur plus de 14 hectares et comprend deux secteurs distincts, localisés de part et d’autre d’un faisceau ferroviaire, qui donneront vie à deux nouveaux quartiers mixtes pour un total d’environ 260 000 m² SdP, comprenant un équipement d’envergue métropolitaine : la Scène Digitale. Cette dernière a vocation à devenir le temple français de l’esport, elle regroupera de nombreux acteurs de l’esport autour d’une salle modulable d’environ 2 500 places accueillant des évènements très divers (compétition en réseau de plusieurs centaines de joueurs ou des matchs en 5 contre 5).

Le groupement d’opérateur constitué par Linkcity, CDC Habitat, Bouygues Immobilier et Sogeprom assurera la promotion des différents programmes des deux secteurs qui proposeront également des logements (accession, locatif intermédiaire, locatif social), des résidences pour étudiants, pour personnes âgées et intergénérationnelle, des bureaux, trois produits hôteliers, des locaux dédiés aux activités ou mis au service des habitants. Parallèlement, des commerces, des équipements publics et des services de proximité (crèche, pôle médical, gymnase, école d’agriculture urbaine…) sont prévus pour le développement de la vie locale.

Inscrit dans une opération d’intérêt national (OIN) d’aménagement plus vaste, portée par l’Etablissement Public d’Aménagement Orly Rungis – Seine Amont (EPA ORSA), Parcs en scène vise à créer une vie à la fois locale et métropolitaine, à travers la reconquête par la ville d’un territoire logistique du secteur d’entrepôts anciennement liés au marché d’intérêt national de Rungis. Ce projet urbain, conçu avec les villes d’Orly et de Thiais, contribuera à l’attractivité du secteur, en développant une centralité urbaine active grâce à l’association des thématiques de l’esport, de la renaturation et de l’agriculture urbaine.

L’ambition du projet vise à développer un quartier vert, bas carbone et avec un impact environnemental faible au moyen de techniques de construction respectueuses de l’environnement, de toitures végétalisées, de perméabilisation des sols et de production d’énergie photovoltaïque utilisée en autoconsommation. L’opération sera certifiée BiodiverCity Ready et E2C1 pour les bâtiments. Enfin, près de 8 hectares d’espaces extérieurs de qualité, parcs, jardins, potagers associatifs, places, rues et venelles permettront de réintroduire de la biodiversité, d’être exemplaire sur la gestion des eaux pluviales.

« Parcs en scène engage la mutation d’un très vaste territoire, qui va permettre de le dynamiser, d’accroître sa résilience et de l’inscrire dans l’aire métropolitaine. En intervenant en pionnier, nous donnons le ton et la couleur du quartier, déclare Gérard Lodetti, directeur général délégué Linkcity France. Il est de notre responsabilité de concevoir un urbanisme engagé pour la qualité de vie des habitants et pour l’environnement. »

« L’opération Parcs en scène est emblématique de la stratégie de développement déployée par CDC Habitat depuis plusieurs années, assure Arnaud Cursente, directeur général adjoint en charge des territoires, CDC Habitat. S’appuyant sur une culture du partenariat forte tant avec les collectivités locales et les aménageurs publics qu’avec les promoteurs privés, CDC Habitat participe à l’émergence de projets d’aménagement des territoires porteurs de sens, au service desquels le groupe met à disposition son ingénierie, sa vision d’investisseur de long terme et de gestionnaire et ses moyens financiers. »

« Cette cession est pour l’EPFIF le premier aboutissement d’une stratégie d’anticipation foncière de long terme engagée dès 2009 en partenariat avec l’EPA-Orsa et les deux villes d’Orly et Thiais, explique Gilles Bouvelot, directeur général de l’EPF Ile-de-France. Une stratégie que nous déployons dans tous les territoires d’avenir, ceux concernés par les gares du Grand Paris Express en particulier. »

« C’est une nouvelle avancée importante pour le Sénia, dont le potentiel a été démontré par l’appel à projet Inventons la Métropole du Grand Paris, déclare Thierry Febvay, directeur général de l’EPA Orsa. L’EPA Orsa a pris l’initiative en 2018 d’une opération d’aménagement sur un large périmètre de 85 ha, dans l’objectif d’encadrer la transformation globale du site, avec l’appui de l’EPFIF. Le projet « Parcs en scène » est une première concrétisation de cette dynamique. Pour parachever la mutation urbaine, le conseil d’administration de l’EPA Orsa vient de valider les modalités de concertation préalables à la création d’une Zac multisites au Sénia qui pourrait intervenir mi 2021. Ce calendrier doit nous permettre d’être au rendez-vous de la gare du Grand Paris Express « Pont de Rungis » mise en service en 2024 ».

« Véritable trait d’union entre Thiais et Orly, le projet Parcs en scène contribue à unifier le territoire à l’échelle locale et métropolitaine, explique Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris. La mixité programmatique exigeante et ambitieuse du projet, incluant un équipement d’envergure métropolitaine, ainsi que son exemplarité environnementale en font l’un des plus emblématiques de la consultation « Inventons la Métropole du Grand Paris ». Cette signature est un jalon déterminant dans la concrétisation de ce projet urbain à haute valeur ajoutée réconciliant culture, industrie, bien-être et vivre-ensemble ».

« Ce projet innovant est une réelle opportunité pour notre territoire. Au-delà de la transformation de ce secteur, il offre un programme de grande envergure : mixité du logement, espaces verts de qualité, commerces et services de proximité, équipements publics et activité ; tout cela en mettant l’orlysien au cœur de ce projet. Il offrira une nouvelle dimension écologique et renforcera l’attractivité de notre ville », déclare Christine Janodet, Maire d’Orly.

« Nous ne pouvons que nous féliciter de l’avancée significative de ce projet « au long cours » de requalification de la zone logistique Senia, située à cheval sur les communes de Thiais et d’Orly, indique Richard Dell’Agnola, Maire de Thiais. Le concours « Inventons la Métropole du Grand Paris », auquel Thiais et Orly ont candidaté d’une même voix, a eu sans conteste un effet d’accélérateur à la co-construction avec le soutien de l’EPA Orsa, d’un nouveau quartier, qui, par son ambition, pourra être hissé au rang des opérations majeures lancées en Île-de-France. C’est bien un nouveau visage urbain qui verra le jour, en permettant de réconcilier toutes les fonctionnalités autour d’une Scène Digitale avec la réalisation d’équipements publics, de logements, de résidences étudiantes et séniors, d’une auberge de jeunesse et de vastes espaces publics arborés ».


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…

Laisser une réponse