Kaufman & Broad : très forte hausse du résultat opérationnel courant au premier semestre 2021 1

Kaufman & Broad : très forte hausse du résultat opérationnel courant au premier semestre 2021


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Nordine Hachemi
© Kaufman & Broad

Le groupe Kaufman & Broad vient de publier ses résultats financiers pour le premier semestre 2021. Le résultat opérationnel courant s’établit à 45,9 M€, à comparer à 12,3 M€. Le taux de marge opérationnelle courante (ou taux d’EBIT) s’élève à 7,6 % contre 3,2 % un an plus tôt. Le résultat net part du groupe du 1er semestre 2021 ressort à 22 M€ (vs 2,1 M€ au 1er semestre 2020).

« Au total, sur le 1er semestre, Kaufman & Broad a su préserver ses équilibres financiers de court terme avec un résultat net positif de 22,7 M€ (x 10,6 par rapport au 1er semestre 2020), une trésorerie nette positive de 46,4 M€ (hors dette IFRS 16) et une capacité financière de 447,3 M€, tout en maintenant une forte dynamique de préparation de l’avenir », exprime Nordine Hachemi, président-directeur général de Kaufman & Broad.

Le chiffre d’affaires global s’établit à 605,8 M€ (HT), en hausse de 57,4 % par rapport au 1er semestre 2020 et marqué essentiellement par la forte contraction de l’activité générale pendant deux mois, de mi-mars à mi-mai. Dans le détail, le chiffre d’affaires logement s’élève à 519,1 M€ (HT), contre 352,3 M€ (HT) au 1er semestre 2020. Quant au chiffre d’affaires du pôle tertiaire, il s’établit à 83 M€ (HT) au 1er semestre 2021, à comparer à 30 M€ au 1er semestre 2020.

Les réservations de logements en valeur s’élèvent à 569,7 M€ (TTC), soit une diminution de 34,7 % par rapport au 1er semestre 2020. En volume, elles s’établissent à 2 780 logements, en baisse de 23,5 % par rapport à la même période de 2020. La part des ventes en bloc a représenté 47 % des réservations de logements, soit 268,2 M€. Elles ont diminué de 54 % par rapport au 1er semestre 2020.

« En réponse à la forte demande des investisseurs institutionnels internationaux pour les portefeuilles de logements résidentiels, Kaufman & Broad développe des portefeuilles de résidences gérées séniors et étudiants sur la base du modèle unique de promoteur/investisseur/exploitant. Ces portefeuilles pourront être commercialisés sur la base d’un historique d’exploitation », poursuit Nordine Hachemi. Et d’ajouter : « S’agissant du programme de résidences séniors, Kaufman & Broad et la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) envisagent de finaliser la création d’une co-entreprise d’ici fin 2021 afin de développer un portefeuille d’une dizaine de résidences pour un montant d’environ 150 M€ d’investissement au cours des prochaines années. Ces résidences seront gérées par Cosy Diem, co-entreprise entre Kaufman & Broad et Serenis, acteur majeur et reconnu du bien vieillir. »

Pour le pôle tertiaire, le groupe a enregistré des réservations nettes de 39,5 M€ (TTC). Kaufman et Broad a actuellement en commercialisation ou à l’étude environ 248 000 m2 de projets tertiaires, dont plus de 129 000 m2 de surfaces de bureaux et environ 119 000 m2 de surfaces logistiques. À fin mai 2021, le backlog tertiaire s’élève à 1 200,4 M€.

Le backlog total du groupe s’élève à près de 3,5 Mds€, dont 39 % du chiffre d’affaires restant à reconnaître est basé sur des terrains déjà acquis. Sur la part restante à acquérir, 52 % sont liés à des opérations pour lesquelles un permis de construire a été soit déposé, soit obtenu ou en instruction, soit en cours de purge. Enfin, dans la part des opérations dont le permis a été seulement déposé, le projet de la gare d’Austerlitz A7/A8 représente à lui seul près de 29 % du backlog global du groupe au 31 mai 2021. « S’agissant du permis de construire du projet de la gare d’Austerlitz obtenu le 14 décembre 2020, deux procédures ont été engagées sur les mêmes motifs devant la Cour administrative d’appel de Paris. Le référé visant à suspendre les travaux a fait l’objet d’un rejet par ordonnance en date du 6 juillet. Le recours sur le permis de construire devrait être jugé en 2022. Il nous paraît ainsi plus approprié d’envisager une mise en vigueur des contrats au plus tôt au second semestre 2022 », poursuit le PDG du groupe.

Le portefeuille foncier logement représente près de 35 000 lots. Il est en progression de 0,4 % par rapport à celui de fin mai 2020 et correspond à un chiffre d’affaires potentiel de près de cinq années d’activité.

« Comme anticipé, l’activité commerciale a été affectée par la contraction de l’offre due à la baisse constatée depuis plus de 18 mois de l’attribution des permis de construire. A contrario, ainsi que les délais d’écoulement réduits l’indiquent, la demande tant de la part des acquéreurs particuliers que des institutionnels privés ou publics est toujours très soutenue », fait savoir Nordine Hachemi.  

Perspectives 2021

Sur l’ensemble de l’exercice 2021, le chiffre d’affaires devrait s’établir à environ 1,3 Md€ avec un taux d’EBIT équivalent à celui de 2020. « Les perspectives de résultats de l’exercice 2021, la solidité de la structure financière de Kaufman & Broad ainsi que le niveau élevé de son Backlog permettent d’envisager un montant de dividende au titre de l’exercice 2021 d’au moins 1,85 € par action. L’ensemble de ces perspectives repose sur une stabilisation de la situation économique et sanitaire actuelle », parachève Nordine Hachemi.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou Conseiller Patrimonial en Immobilier…