La data, pas si open 1

La data, pas si open


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...


Article réservé à nos abonnés Premium

L’ouverture des données foncières en 2019 devait marquer l’entrée dans l’ère de l’open data. Un an et demi plus tard, force est de constater que le résultat n’est pas (encore) à la hauteur des attentes des parties prenantes. Entre réticences et manque de compréhension des enjeux, l’objectif initial nécessite un nouveau coup d’accélérateur.

Publié le