L’activité de Nexity fait preuve de résilience sur les neuf premiers mois de 2020 1

L’activité de Nexity fait preuve de résilience sur les neuf premiers mois de 2020

L’activité de Nexity fait preuve de résilience sur les neuf premiers mois de 2020 2

Alain Dinin
© Jérôme Domine

Le chiffre d’affaires à fin septembre 2020 s’établit à 2 737 M€, en baisse de 68 M€, soit -2 % par rapport aux 9M 2019, contre une baisse de 7 % au S1 2020 par rapport au S1 2019. Le chiffre d’affaires de l’Immobilier résidentiel diminue de 157 M€ soit une baisse de 9 % par rapport aux 9M 2019. Sur le seul troisième trimestre, l’activité est en progression de 12 % par rapport au T3 2019 et reflète le redémarrage de l’activité après la période de confinement. La croissance du chiffre d’affaires de l’Immobilier d’entreprise (+86 M€, soit +31 % par rapport aux 9M 2019) résulte principalement de la vente en l’état achevé de l’immeuble Influence 2.0 à Saint-Ouen au deuxième trimestre.

Le chiffre d’affaires des Services immobiliers aux entreprises s’établit à 76 M€, en progression de 7 M€. Bien qu’en croissance sur les neuf premiers mois de l’année (+5 M€), le chiffre d’affaires de Morning est impacté par des taux d’occupation de ses espaces de travail partagés plus faibles qu’en début d’année, suite à la période de confinement.

À fin septembre 2020, les réservations nettes de logements neufs en France de Nexity s’élèvent à 13 635 lots et 2 948 M€ TTC, en baisse de 3 % en volume et en croissance de 4 % en valeur par rapport à fin septembre 2019. La progression des réservations se concentre essentiellement sur les ventes en bloc (+55 % par rapport aux 9M 2019) et plus précisément avec la progression des investisseurs institutionnels (x3 par rapport aux 9M 2019).

À l’inverse, les ventes au détail reculent (-28 % par rapport aux 9M 2019) dans un contexte de crise sanitaire. Les clients primo-accédants sont par ailleurs impactés par le durcissement des conditions d’octroi de crédits immobiliers, plus strictes qu’auparavant, et ce malgré des conditions financières qui restent attractives (1,22 % en moyenne en septembre 2020).

En raison de la crise sanitaire, la demande placée de bureaux en Île-de-France et le montant global des investissements en immobilier d’entreprise en France à fin septembre 2020 sont en forte baisse (à respectivement -46% et -33% par rapport aux 9M 2019). Le potentiel d’activité de l’Immobilier d’entreprise de Nexity représente 2,8 Mds€ de chiffre d’affaires potentiel à fin septembre 2020 (-6 % par rapport à fin 2019). Il intègre le projet d’Éco-campus de La Garenne-Colombes pour environ 1 Md€ en quote-part Nexity, sous promesse depuis le quatrième trimestre 2019 et dont la vente reste prévue au quatrième trimestre.

À fin septembre 2020, les surfaces sous gestion s’élèvent à 19,5 millions de mètres carrés, stables par rapport à fin 2019. Morning, acteur de référence sur le marché parisien des espaces de coworking, exploite 24 espaces à fin septembre 2020 représentant plus de 55 000 m2 et correspondant à environ 6 500 postes de travail. Compte tenu de la durée des contrats, le taux d’occupation est en légère baisse par rapport à son niveau de juin 2020 (69 % contre 77 %).

Le backlog du groupe à fin septembre 2020 s’élève à 5 719 M€ (5 397 M€ pour l’Immobilier résidentiel et 321 M€ pour l’Immobilier d’entreprise). Au-delà, le potentiel d’activité promotion à fin septembre 2020 s’élève à 14,9 Mds€ de chiffre d’affaires (12,1 Mds€ pour l’Immobilier résidentiel et 2,8 Mds€ pour l’Immobilier d’entreprise).

Nexity dispose d’une bonne visibilité avec un carnet de commandes de près de 6 Mds€, un potentiel d’activité de près de 15 Mds€ de chiffre d’affaires en promotion, et une position de trésorerie solide, avec 919 M€ de trésorerie et 355 M€ de lignes de crédit bancaires confirmées et non tirées.

« Après un début d’année marqué par le choc du confinement généralisé, Nexity a vu son activité rebondir à partir du mois de juin, et cette tendance à la reprise s’est confirmée jusqu’à présent, la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19 n’ayant pas à ce jour d’impact significatif sur nos métiers, même si elle pèse évidemment sur le moral des Français. Avec une nouvelle organisation, Nexity engage une nouvelle étape du développement des métiers de l’administration de biens qui place le client au cœur de la préoccupation des équipes en développant une relation de proximité centrée sur la qualité du service, le déploiement d’offres par typologies de client, la valorisation de nos outils digitaux et le renforcement d’un maillage géographique gage de notre ancrage local. En fonction de ces éléments, et sauf mise en place de mesures de confinement conduisant à un arrêt prolongé des chantiers, nous sommes aujourd’hui en mesure de préciser nos perspectives : environ 20 000 réservations de logements neufs attendues cette année, un chiffre d’affaires d’au moins 4,2 Mds€ en 2020, et en croissance d’au moins 10 % en 2021, un pipeline promotion de l’ordre 20 Mds€, et une dette financière nette au 31 décembre 2020 inférieure à 1,2 Md€. Enfin, Nexity a lancé un processus d’évaluation des performances et capacités de création de valeur des différents métiers du Groupe et leur pertinence pour apporter à nos clients les services élargis qu’ils attendent qui permettra de réactualiser le plan stratégique. Ce plan sera présenté aux différentes parties prenantes au moment de la publication des comptes 2020 », commente Alain Dinin, président-directeur général de Nexity.


L'immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l'info...



Source

L’immobilier recrute ! Devenez négociateur immobilier ou partager l’info…